2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide

Dibromonitrilopropionamide (DBNPA)
Le DBNPA est généralement fourni sous forme de poudre solide ou sous forme liquide à 20%.

Le DBNPA ou 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide est un biocide à destruction rapide qui s'hydrolyse facilement dans des conditions acides et alcalines.
Le DBNPA est préféré pour son instabilité dans l'eau car il tue rapidement puis se dégrade rapidement pour former un certain nombre de produits, selon les conditions, notamment l'ammoniac, les ions bromure, le dibromoacétonitrile et l'acide dibromoacétique.
Le DBNPA agit de manière similaire aux biocides halogènes typiques.

Le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) est un biocide industriel utilisé dans les systèmes de refroidissement à recirculation et à passage unique, ainsi que dans d'autres applications industrielles

Le 2,2-Dibromo-3-Nitrilopropionamide (DBNPA) est une sorte de germicide industriel à large spectre et à haute efficacité qui peut être utilisé dans la peinture et comme adhésif.

Qu'est-ce que le DBNPA?
La formule du DBNPA est le 2,2-dibromo-3-nitriloproprionamide.

Quand le DBNPA est-il utilisé?
Il est utilisé dans les systèmes de recirculation d'eau de refroidissement et les systèmes en boucle fermée pour contrôler la croissance microbienne. Ses avantages sont qu'il est efficace sur une large gamme de pH contre les micro-organismes que l'on trouve généralement dans ces systèmes. Il est bon pour tuer les bactéries aérobies, juste pour les bactéries anaérobies et les champignons et mauvais pour les algues.

Quelle est la vitesse d'alimentation du DBNPA?
12 à 48 ppm correspondent au dosage d'entretien. 480 dose maximale de limaces. Utilisez des diapositives pour surveiller les performances. Ce produit a une concentration de 5%.


2,2-dibromo-2-cyanoacétamide (DBNPA)
CAS: 10222-01-2
Synonymes: 2,2-Dibromo-2-carbamoylacétonitrile; 2,2-Dibromo-2-cyanoacétamide; Acétamide, 2,2-dibromo-2-cyano-; Acétamide, 2-cyano-2,2-dibromo-; alpha, alpha-Dibromo-alpha-cyanoacétamide; alpha, alpha-Dibromo-alpha-cyanoacétamide; DBNPA; Dibromocyanoacétamide; UNII-7N51QGL6MJ; Code des pesticides USEPA / OPP: 101801; 2,2-dibromo-2-cyano-acétamide; 2,2- dibromo-2-cyano-éthanamide; 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide; 3-02-00-01641 (référence du manuel Beilstein); 540978_ALDRICH; BRN 1761192; C3H2Br2N2O; Caswell n ° 287AA; CID25059; amide d'acide dibromocyanoacétique; ...


Applications:
Il est utilisé comme agent antimicrobien, contrôlant la croissance bactérienne, fongique et algale dans les systèmes d'eau industriels tels que les tours de refroidissement, l'eau de traitement des usines de pâtes et papiers, les systèmes de récupération d'huile et les systèmes de climatisation.

2,2-dibromo-2-carbamoylacétonitrile
2,2-dibromo-2-cyano-acétamide
2,2-dibromo-2-cyano-éthanamide
2,2-dibromo-2-cyanoacétamide
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide
3-02-00-01641 (référence du manuel Beilstein)
540978_ALDRICH
Acétamide, 2,2-dibromo-2-cyano-
Acétamide, 2-cyano-2,2-dibromo-
alpha, alpha-dibromo-alpha-cyanoacétamide
alpha, alpha-dibromo-alpha-cyanoacétamide
BRN 1761192
C3H2Br2N2O
Caswell n ° 287AA
CID25059
DBNPA
Dibromocyanoacétamide
Amide d'acide dibromocyanoacétique
EINECS 233-539-7
Code chimique des pesticides EPA 101801
FR-2220
HSDB 6982
LS-3155
NCGC00164203-01
NCIOpen2_006184
NSC 98283
NSC98283
SBB008529
UNII-7N51QGL6MJ
Code des pesticides USEPA / OPP: 101801
XD-1603
Antimicrobien XD-7287l
XD 7287L
ZINC01638458

Nom commun: DBNPA
Nom chimique: 2,2-Dibromo-2-cyanoacétamide
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide
No CE: 233-539-7
N ° CAS: 10222-01-2

Le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) a été documenté comme un agent antimicrobien utile dans un certain nombre d'applications industrielles, en raison de son taux de destruction rapide à des concentrations d'utilisation relativement faibles, d'un large spectre d'activité antimicrobienne, non chimique persistance et faible impact environnemental.
Le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) est disponible dans le commerce sous la forme d'une solution active à 20% dans un mélange eau / polyéthylène glycol.
Une discussion sur l'utilisation d'un agent antimicrobien non oxydant à action rapide avec une courte demi-vie chimique, dans divers aspects de la production et de l'utilisation des fluides pour le travail des métaux, présentée à la 59e réunion annuelle de la STLE (Toronto, Ontario, Canada 5 / 17-20 / 2004), couvre la dégradation du lubrifiant / stabilité microbienne; les approbations indirectes de contact alimentaire pour le DBNPA; voies de décomposition; microbiologie; DBNPA comme activateur de conservation; efficacité du DBNPA; et méthodes d'ajout de DBNPA aux systèmes à base d'eau


Le DBNPA est utilisé dans une grande variété d'applications. Quelques exemples sont dans la fabrication du papier en tant que conservateur dans le couchage et les suspensions de papier.
Le DBNPA est également utilisé comme contrôle de la boue sur les machines à papier, et comme biocide dans les puits de fracturation hydraulique et dans l'eau de refroidissement

Le dosage continu de DBNPA avec une dose de 1 mg / L est une stratégie pour prévenir ou limiter l'encrassement biologique dans les systèmes de traitement de l'eau
(A. Siddiquia, *, I. Pinelb, *, E.I. Prestb, Sz.S. Bucsa, M.C.M. van Loosdrechtb, J.C. Kruithofc, J.S. Vrouwenveldera, b, c)
Le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) a été documenté comme un agent antimicrobien utile dans un certain nombre d'applications industrielles, en raison de son taux de destruction rapide à des concentrations d'utilisation relativement faibles, d'un large spectre d'activité antimicrobienne, non chimique persistance et faible impact environnemental.
Il est disponible dans le commerce sous forme de solution active à 20% dans un mélange eau / polyéthylène glycol.
Une discussion sur l'utilisation d'un agent antimicrobien non oxydant à action rapide avec une courte demi-vie chimique, dans divers aspects de la production et de l'utilisation des fluides pour le travail des métaux, présentée à la 59e réunion annuelle de la STLE (Toronto, Ontario, Canada 5 / 17-20 / 2004), couvre la dégradation du lubrifiant / stabilité microbienne; les approbations indirectes de contact alimentaire pour le DBNPA; voies de décomposition; microbiologie; DBNPA comme activateur de conservation; efficacité du DBNPA; et méthodes d'ajout de DBNPA aux systèmes à base d'eau


2 2 Guide du dibromo 3 Nitrilopropionamide (DBNPA) Partie 1
Dalong
Le nom complet du DBNPA est le 2-2-dibromo-3-nitriloproion amide.
C'est un fongicide industriel efficace et à large spectre. Le DBNPA est utilisé pour empêcher la croissance des bactéries et des algues dans la fabrication du papier, l'eau de refroidissement à circulation industrielle, les lubrifiants mécaniques, la pâte, le bois, la peinture et le contreplaqué. Le 2-2-Dibromo-3-Nitrilopropionamide (DBNPA) est actuellement populaire au pays et à l'étranger. Fongicides au brome organique.

Mécanisme de stérilisation du DBNPA
Les molécules de DBNPA peuvent pénétrer rapidement les membranes cellulaires microbiennes. Agit sur certains groupes protéiques. Les cellules sont normalement terminées par redox. Ses branches peuvent également brome sélectivement ou oxyder des métabolites enzymatiques spécifiques de micro-organismes. Conduit finalement à la mort cellulaire.

1. Performances du produit DBNPA
1.1 Performances de stérilisation à large spectre, rapides et efficaces
Le DBNPA a un large spectre de propriétés bactéricides. Il a un bon effet destructeur sur les bactéries, les champignons, les levures, les algues, la boue biologique et les micro-organismes pathogènes qui menacent la santé humaine.

2 2 Dibromo 3 Le nitrilopropionamide (DBNPA) se caractérise par une stérilisation extrêmement rapide et une efficacité élevée. Le taux de stérilisation peut atteindre plus de 99% en 5 à 10 minutes. Le DBNPA a été comparé aux trois autres biocides. Les résultats ont montré que lorsque le même effet bactéricide était obtenu, le DBNPA était utilisé à une dose de 7,5 ppm seulement, ce qui est beaucoup plus faible que les trois autres fongicides.

comparaison des performances de stérilisation
1.2 Bonne inhibition du pelage sur les biofilms
Lorsque le DBNPA est ajouté au système, ses composants actifs agissent rapidement sur les microorganismes planctoniques. Il peut être rapidement stérilisé. Dans le même temps, la perméabilité du brome organique est bonne. Le composant actif de l'agent pénètre rapidement dans la surface métallique. Agit sur les petites communautés microbiennes. Il permet une dépolymérisation rapide et empêche la formation de biofilms.

Pour les systèmes qui ont formé des biofilms, les composants actifs ne réagissent pas avec les couches visqueuses du biofilm. Il pénètre rapidement plus profondément dans le biofilm. Une communauté microbienne agissant à la jonction d'un biofilm et d'une surface métallique. La destruction de sa viscosité provoque la chute du biofilm.

Des études expérimentales ont montré que pour le pelage du biofilm à l'âge de 7 jours, la dose plus faible peut obtenir le même effet de pelage, et l'avantage de l'effet de pelage sur le biofilm est très évident.

1.3 Tuer efficacement Legionella
L'effet de contrôle du 2 2 Dibromo 3 Nitrilopropionamide (DBNPA) sur Legionella est très significatif.

Des études ont montré que 2 à 5 mg / L de DBNPA (efficace) peuvent réduire de 5 à 6 logs de Legionella en 3 heures. 2-4 mg / L de DBNPA (efficace) peuvent réduire la légionelle de 6 logs pendant 2 heures. Pour Legionella dans les biofilms. 10 mg / L de DBNPA (efficace), 12 heures peuvent tuer complètement Legionella. Des données supplémentaires indiquent que de faibles doses de brome organique et de glutaraldéhyde sont utilisées en combinaison. Les légionelles présentes dans les biofilms peuvent être abaissées à des niveaux indétectables.

1.4 Dégradation rapide
Le DBNPA est rapidement dégradé en dioxyde de carbone, ammoniac et sels de brome à la fin de l'action bactéricide. Il ne provoque pas l'enrichissement d'ions nocifs dans l'eau. Il n'y a pas d'impact sur l'environnement, donc les émissions ne sont pas limitées. C'est une caractéristique distinctive des biocides de brome organique qui les distingue des autres biocides non oxydants.

La relation entre la demi-vie du DBNPA et la température et le pH
Valeur pH 6,0 6,7 7,3 7,7 8,0 8,9 9,7
Demi-vie, h 155,0 37,0 8,8 5,8 2,0 0,34 0,11
Température, ° C 25 25 25 25 25 25 25
1.5 Tuer efficacement les bactéries sulfato-réductrices
Les eaux usées des champs pétrolifères ont une teneur élevée en sulfate, ce qui est très bénéfique pour la reproduction des bactéries sulfato-réductrices. La reproduction à grande échelle de bactéries sulfato-réductrices entraînera une augmentation de la teneur en H2S dans l'eau. 2 2 Le Dibromo 3 Le Nitrilopropionamide (DBNPA) agit rapidement sur les bactéries sulfato-réductrices. Il peut être rapidement tué avant de réagir avec le sulfate pour former du H2S.

Des études expérimentales ont montré que 10 mg / L peuvent contrôler efficacement les bactéries sulfato-réductrices dans le système, de manière à éliminer complètement le sulfure dans le système de réinjection et à protéger le système de la corrosion des sulfures.

2. Domaines d'application du DBNPA et comment l'utiliser
2.1 Domaine d'application du DBNPA
2 2 Dibromo 3 Le nitrilopropionamide (DBNPA) est largement utilisé comme désinfectant, bactéricide, algicide, décapant visqueux et inhibiteur de la moisissure dans les aspects suivants.

Le système d'eau de refroidissement en circulation, le système d'injection d'eau de champ pétrolifère, le bactéricide, l'algicide, le décapant visqueux dans l'industrie du papier.

Conservateurs pour peintures, cires, encres, détergents, tensioactifs, slurries, résines.

Eau de procédé, système de purification d'air dans l'industrie de la fabrication de machines, fongicides et algicides dans les paysages aquatiques municipaux.

2.2 Utilisation du DBNPA
Lorsqu'il est utilisé comme décapant visqueux pour le traitement de l'eau, le DBNPA est ajouté à une concentration de 30 à 50 mg / L.

Utilisé comme bactéricide de traitement de l'eau pour les systèmes d'eau de refroidissement en circulation. Selon la rétention d'eau, le DBNPA est ajouté à raison de 10 à 20 mg / L.

DBNPA
DBNPA ORGANCIDE est le biocide pour contrôler la croissance des bactéries, des champignons et des algues dans les systèmes d'eau de refroidissement.

Il est particulièrement adapté aux tours de refroidissement, à l'eau utilisée dans l'industrie papetière, aux systèmes de climatisation.
Il peut également être utilisé dans la protection à court terme de certains produits industriels tels que les dispersions de polymères.

PROPRIÉTÉS
Action antimicrobienne rapide et décomposition en sous-produits non toxiques: entraîne une réduction de 5 log du nombre de bactéries en seulement 15 minutes.

FONCTIONNALITÉS
- Entièrement soluble dans l'eau et la plupart des alcools et glycols légers
- Évitez les solutions alcalines, s'hydrolyse dans des conditions neutres à alcalines.
- Pas de problème de compatibilité, cependant il peut y avoir des interactions s'il est ajouté en même temps que d'autres conservateurs.
- Composition: 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide.

DOSAGE
Les concentrations d'utilisation sont comprises entre 0,05 et 0,5% selon le produit à protéger et l'environnement

Le DBNPA est un biocide souhaitable car il s'agit d'un matériau à action rapide et à faible coût qui présente une efficacité contre un large spectre de micro-organismes


2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA)
Le DBNPA ou 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide est un biocide à destruction rapide qui s'hydrolyse facilement dans des conditions acides et alcalines. Il est préféré pour son instabilité dans l'eau car il tue rapidement puis se dégrade rapidement pour former un certain nombre de produits, en fonction des conditions, y compris l'ammoniac, les ions bromure, le dibromoacétonitrile et l'acide dibromoacétique.

Le DBNPA est utilisé dans une grande variété d'applications. Quelques exemples sont dans la fabrication du papier en tant que conservateur dans le couchage et les suspensions de papier. Il est également utilisé comme contrôle de la boue sur les machines à papier et comme biocide dans les puits de fracturation hydraulique et dans l'eau de refroidissement.

Leur large application dans les usines de traitement de l'eau et les industries du papier, du pétrole ainsi que du pétrole et du gaz est un exemple de leur popularité sur le marché.


Le DBNPA est également utilisé dans l'industrie de la pâte, du papier, du pétrole et du gaz.
Le DBNPA est un agent non oxydant, se dégradant rapidement dans des solutions aqueuses alcalines.
La teneur en eau organique ainsi que la lumière améliorent l'hydrolyse et la débromation du DBNPA en cyanoacétamide, suivies d'une dégradation en acide cyanoacétique et en acide malonique, qui sont des composés non toxiques.
Cette voie de dégradation rend l'utilisation du DBNPA relativement respectueuse de l'environnement.
Le DBNPA est compatible avec les membranes à base de polyamide et présente des taux de rejet élevés pour les membranes RO.
L'effet antimicrobien est dû à la réaction rapide entre le DBNPA et les molécules organiques soufrées dans des microorganismes tels que le glutathion ou la cystéine.
Les propriétés des composants de la surface des cellules microbiennes sont modifiées de manière irréversible, interrompant le transport des composés à travers la membrane de la cellule bactérienne et inhibant les processus biologiques clés de la bactérie

Le 2, 2-Dibromo-3-Nitrilopropionamide est un composé à activité slimicide


Les biocides non oxydants tels que le DBNPA sont utilisés dans l'industrie pour contrôler l'activité microbiologique dans un large éventail de systèmes d'eau, souvent en rotation avec des biocides oxydants.
Les performances biocides dépendent de la concentration, il est donc essentiel de surveiller étroitement les niveaux d'activité dans tout système pour assurer le contrôle microbiologique.
Nos clients peuvent préférer utiliser un kit DBNPA pour surveiller l'activité.


Le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) est un biocide à large spectre pour contrôler la croissance des bactéries, champignons, levures, cyanobactéries et algues
Le mode d'application le plus courant du DBNPA est sous forme de formulation liquide.
Étant donné que le DBNPA a une faible solubilité dans l'eau, ces formulations contiennent généralement comme support un mélange d'eau et d'un solvant organique, le plus souvent un glycol (par exemple, le polyéthylène glycol (PEG), le dipropylène glycol (DPG) et autres).
La concentration du DBNPA dans de telles formulations liquides est typiquement d'environ 5 à 25%.


Alternativement, le DBNPA est formulé sous forme de produits solides compactés, disponibles sous forme de granulés ou de comprimés


Une autre forme d'application du DBNPA est sous forme de suspension aqueuse.
De telles suspensions sont typiquement obtenues à l'aide d'agents de suspension.
Étant donné que le DBNPA n'est stable dans l'eau que dans des conditions acides, des agents de suspension spéciaux sont nécessaires, qui sont stables à un pH inférieur à 5.
Par example, . Le document WO 2007/096885 décrit une suspension aqueuse à 30-50% de DBNPA ayant un pH compris entre 1 et 4, contenant de la gomme de xantham comme agent de suspension thixotrope proposé, ce qui suggère une viscosité élevée pour éviter la sédimentation à l'état statique, et un viscosité modérée lors du pompage du lisier.


Formule
C3H2Br2N2O
No CAS 10222-01-2
No CE 233-539-7
Synonymes 2,2-dibromo-2-cyanoacétamide; DBNPA; 2,2-dibromo-2-carbamoylacétonitrile; Le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide; Le 2,2-dibromo-2-cyano-éthanamide; Dibromocyanoacétamide; Amide d'acide dibromocyanoacétique

Nom IUPAC
2,2-dibromo-2-cyanoacétamide
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide

Autres noms
Amide d'acide dibromocyanoacétique
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide

Numéro CAS: 10222-01-2


Identifiants
Numero CAS
10222-01-2 chèque

Numéro CE: 233-539-7
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide

Numéro ONU 1759

Propriétés
Formule chimique: C3H2Br2N2O
Masse moléculaire: 241,870 g · mol − 1
Apparence: cristaux blancs translucides
Point de fusion: 122 à 125 ° C

10222-01-2 [RN]
2,2-dibrom-2-cyanacétamide [allemand] [nom ACD / IUPAC]
2,2-dibromo-2-carbamoylacétonitrile
2,2-dibromo-2-cyanoacétamide [Nom ACD / IUPAC]
2,2-Dibromo-2-cyanoacétamide [Français] [Nom ACD / IUPAC]
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide
233-539-7 [EINECS]
3-02-00-01641 [Beilstein]
3-02-00-01641 (référence du manuel Beilstein) [Beilstein]
AB5956000
Acétamide, 2,2-dibromo-2-cyano- [ACD / Index Name]
Cyanodibromoacétamide
Dbnpa
dibromocyanoacétamide
MFCD00129791 [numéro MDL]
ZVXEECN [WLN]
[10222-01-2]
«10222-01-2
2,2, dibromo 3-nitrilopropionamide
2,2-bis (bromanyl) -2-cyano-éthanamide
2,2-dibromo-2-cyano-acétamide
2,2-dibromo-2-cyanoacétamide (DBNPA)
2,2-dibromo-2-cyanoacétamide, 9CI
2,2-dibromo-2-cyano-éthanamide
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA)
Amide de 2,2-dibromo-3-nitrilopropion
2,2-dibromo-3-nitrilo-propionamide
Amide d'acide 2,2-dibromo-3-nitrilopropionique
2-cyano-2,2-dibromoacétamide
2-cyano-2,2-dibromo-acétamide
EINECS 233-539-7
FR-2220
Jsp000273
NCGC00164203-01
SBB008529
UNII: 7N51QGL6MJ
UNII-7N51QGL6MJ
XD 7287L

2,2-DIBROMO-2-CYANOACETAMIDE
10222-01-2
Dibromocyanoacétamide
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide
Dbnpa
Acétamide, 2,2-dibromo-2-cyano-
2-cyano-2,2-dibromoacétamide
Antimicrobien XD-7287l
2,2-dibromo-2-carbamoylacétonitrile
UNII-7N51QGL6MJ
Amide d'acide dibromocyanoacétique
XD-1603
7N51QGL6MJ
Caswell n ° 287AA
NSC 98283
HSDB 6982
Dibromonitrilopropionamide
XD 7287L
EINECS 233-539-7
Code chimique des pesticides EPA 101801
BRN 1761192
2,2-dibromo-2-cyano-acétamide
Acétamide, 2-cyano-2,2-dibromo-
DBNP
3-02-00-01641 (référence du manuel Beilstein)
Acétamide, 2-dibromo-2-cyano-
ACMC-20980y
2-cyano-2,2-dibromo-acétamide
CHEMBL1878278
DTXSID5032361
NSC98283
ZINC1638458
2,2, dibromo 3-nitrilopropionamide
Amide de 2,2-dibromo-3-nitrilopropion
Tox21_300089
2,2-dibromo-2-cyanoacétamide, 9CI
2, 2-dibromo-2-carbamoylacétonitrile
2,2-dibromo-2-cyanoacétamide, 96%
AKOS015833850
2,2-bis (bromanyl) -2-cyano-éthanamide
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA)

DBNPA
   

Qualité technique 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide.
Le DBNPA est un biocide Quick-kill.
Le DBNPA contrôle les bactéries, les champignons et les algues dans les processus industriels et les systèmes d'eau, y compris: les usines de papier, les systèmes d'eau de refroidissement industriels.
Le DBNPA contrôle la formation de boue dans les systèmes de lavage d'air.

Utilisez DBNPA en toute sécurité. Toujours lire l'étiquette et les informations avant de les utiliser.


DBNPA Il est entendu dans l'industrie des membranes que les membranes composites en polyamide à couche mince ont une résistance limitée aux oxydants à base de chlore.
Par conséquent, les opérateurs ont relativement peu d'options concernant les produits chimiques qui peuvent être utilisés en toute sécurité pour désinfecter les systèmes RO / NF et empêcher la croissance biologique / l'encrassement biologique.
Une option est le produit chimique, le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA), qui est un biocide à action rapide et non oxydant qui est très efficace à de faibles concentrations pour contrôler la croissance des bactéries aérobies, des bactéries anaérobies, des champignons et des algues.
La formule chimique du DBNPA est: Le DBNPA est un désinfectant avantageux car il se dégrade également rapidement en dioxyde de carbone, ammoniac et ion bromure dans un environnement aqueux.
Cela permet à l'effluent d'être évacué en toute sécurité, même dans les plans d'eau sensibles.
Il est dégradé par des réactions avec l'eau, les nucléophiles et la lumière UV (le taux dépend du pH et de la température).
La demi-vie approximative est de 24 h à pH 7, 2 h à pH 8, 15 min à pH 9.
La grande majorité des micro-organismes qui entrent en contact avec lui sont tués en 5 à 10 minutes.

Formulaires de produit
La plupart des fournisseurs de produits chimiques RO / NF ont une version de marque privée prémélangée avec des concentrations de solution variables de 5% à 20% ou disponibles sous forme de solide cristallin blanc.
Utilisation recommandée pour les systèmes RO / NF Pour le dosage par limaces, le fournisseur recommande 10 à 30 ppm d'ingrédient actif pendant 30 minutes à 3 heures tous les 5 jours (pour les eaux moins sujettes à l'encrassement biologique).
Le dosage par slug peut être effectué pendant le fonctionnement de service, pendant un mode de rinçage à basse pression ou par un système CIP (Clean-In-Place) par lots.

Le perméat RO / NF peut devoir être détourné vers le drain selon les besoins des opérations, bien que l'on estime que plus de 98% du DBNPA est rejeté par les membranes d'eau saumâtre et plus de 99,5% par les membranes d'eau de mer.
Pour les eaux contenant> 100 CFU / ml (ou si vous avez déjà un biofilm dans le système RO / NF), les fournisseurs recommandent 30 ppm d'ingrédient actif pendant 3 heures complètes.
Pendant le dosage des limaces, le perméat doit être évacué vers l'égout si l'eau produite est destinée à un usage potable.

Si un biofilm est présent, la désinfection doit être précédée d'un nettoyage alcalin.
Pour un dosage continu pendant le fonctionnement en service, entre 0,5 et 2 ppm d'ingrédient actif est recommandé pour maintenir un environnement biostatique. Le perméat RO / NF peut devoir être détourné vers l'égout selon les opérations.
Le dosage continu peut être beaucoup plus coûteux en termes de coûts d'exploitation, de sorte que la situation du site dictera si cela est institué.
Le DBNPA est désactivé par les agents réducteurs, de sorte qu'une concentration plus élevée de DBNPA sera nécessaire si des agents réducteurs résiduels sont présents dans l'eau d'alimentation.

Par exemple, le bisulfite de sodium (SBS) désactivera le DBNPA.
Si du SBS est dosé pendant les opérations d'entretien ou de rinçage, du DBNPA supplémentaire sera nécessaire à un débit de dose suggéré de 1,0 à 1,3 ppm de DBNPA par 1 ppm de SBS pour tenir compte de la désactivation.
L'excès de SBS peut également être utilisé pour accélérer la désactivation du DBNPA dans les eaux rejetées.
Bien que le DBNPA ne soit pas oxydant, il donnera une lecture ORP d'environ 400 mv dans la plage de 0,5 à 3 ppm (à titre de comparaison, 1 ppm de chlore donne généralement une lecture ORP d'environ 700 mv). Pour une utilisation CIP, 30 à 50 ppm d'ingrédient actif pendant 1 heure seraient recommandés.
Pour les biofilms lourds, il doit être suivi d'un nettoyage alcalin.
Des kits de test sont disponibles auprès des fournisseurs de produits chimiques pour vérifier que le DBNPA est à la concentration souhaitée ou a été complètement rincé du système. Mises en garde
• Le DBNPA est corrosif pour les métaux, les plastiques sont donc préférés pour les pompes de stockage et de dosage. Ce n'est pas aussi préoccupant aux très faibles concentrations utilisées dans les systèmes RO / NF.
• Le DBNPA a des problèmes de toxicologie minimes, mais le fournisseur recommande que, pour les systèmes d'eau potable, le perméat soit déversé pendant le dosage des limaces.
Seule l'utilisation hors ligne du DBNPA est recommandée pour les systèmes d'eau potable.
• Le DBNPA est classé comme «sensibilisant faible». Comme lors de la manipulation de tout produit chimique, reportez-vous à la fiche de données de sécurité (FDS) pour les précautions, la manipulation et le stockage appropriés.
• Bien que le DBNPA soit utile en tant que désinfectant, il ne doit pas être utilisé pour le stockage car il ne dure pas longtemps. IMPORTANT: les utilisateurs doivent consulter tous les documents techniques du produit et parler à leur fournisseur pour s'assurer qu'ils disposent des informations les plus récentes et exactes concernant les précautions associée à l’utilisation du DBNPA.


Application du dosage de DBNPA pour le contrôle de l'encrassement biologique dans les systèmes de membranes à enroulement en spirale

abstrait
Les biocides peuvent être utilisés pour contrôler l'encrassement biologique dans les systèmes d'osmose inverse (RO) et de nanofiltration (NF) en spirale.
L'objectif de cette étude était d'étudier l'effet du dosage du biocide 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) sur le contrôle de l'encrassement biologique.
Le contrôle préventif de l'encrassement biologique a été étudié en appliquant une dose continue de substrat (0,5 mg / L) et de DBNPA (1 mg / L).
Le contrôle curatif de l'encrassement biologique a été étudié sur des biofilms pré-cultivés, en appliquant à nouveau une dose continue de substrat (0,5 mg d'acétate C / L) et de DBNPA (1 et 20 mg / L).
Des études d'encrassement biologique ont été réalisées dans des simulateurs d'encrassement de membrane (MFS) fournis avec un substrat biodégradable et du DBNPA.
La perte de charge a été contrôlée dans le temps et à la fin de l'étude, la biomasse accumulée dans le MFS a été quantifiée par analyse d'adénosine triphosphate (ATP) et de carbone organique total (COT).
Un dosage continu de DBNPA (1 mg / L) a empêché l'augmentation de la chute de pression et l'accumulation de biofilm dans les MFS pendant une durée de 7 jours, ce qui montre que l'encrassement biologique peut être géré par un dosage préventif de DBNPA.
Pour les systèmes bio-encrassés, un dosage continu de DBNPA (1 et 20 mg / L) a inactivé la biomasse accumulée mais n'a pas rétabli la chute de pression d'origine et n'a pas éliminé les cellules inactives accumulées et les substances polymères extracellulaires (EPS), indiquant que le dosage de DBNPA n'est pas approprié pour le contrôle curatif de l'encrassement biologique.

Mots-clés: contrôle de l'encrassement biologique; Biocide DBNPA; Membranes; Traitement de l'eau; Dessalement de l'eau de mer; Réutilisation des eaux usées


Le dosage de produits chimiques dans l'eau d'alimentation peut permettre le contrôle de l'encrassement biologique. Récemment, une alternative à la monochloramine 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) a été appliquée dans un nombre limité d'usines de traitement des eaux. Le DBNPA est également utilisé dans l'industrie de la pâte, du papier, du pétrole et du gaz [15]. Le DBNPA est un agent non oxydant, se dégradant rapidement dans des solutions aqueuses alcalines [16]. La teneur en eau organique ainsi que la lumière améliorent l'hydrolyse et la débromation du DBNPA en cyanoacétamide, suivies d'une dégradation en acide cyanoacétique et en acide malonique, qui sont des composés non toxiques [17]. Cette voie de dégradation rend l'utilisation du DBNPA relativement respectueuse de l'environnement. Le DBNPA est compatible avec les membranes à base de polyamide et présente des taux de rejet élevés pour les membranes RO [18]. L'effet antimicrobien est dû à la réaction rapide entre le DBNPA et les molécules organiques soufrées dans des micro-organismes tels que le glutathion ou la cystéine [19–21]. Les propriétés des composants de la surface des cellules microbiennes sont modifiées de manière irréversible, interrompant le transport des composés à travers la membrane de la cellule bactérienne et inhibant les processus biologiques clés des bactéries [19,20,22]. Pour évaluer l'effet anti-encrassement, des applications en ligne et hors ligne du biocide ont été étudiées sur des installations d'OI à l'échelle industrielle avec une concentration de 20 ppm de DBNPA dans l'eau d'alimentation. Les études de cas industrielles décrites par [18] indiquent un effet préventif du biocide, mais de nombreux détails n'ont pas été donnés. Seules des informations très limitées sur l'aptitude du DBNPA à contrôler l'encrassement biologique des membranes dans des conditions bien définies sont disponibles. L'objectif de cette étude était de déterminer, dans des conditions bien contrôlées, l'effet du dosage du biocide DBNPA sur le contrôle de l'encrassement biologique dans les systèmes membranaires. Des stratégies préventives et curatives de lutte contre l'encrassement biologique ont été étudiées dans une série d'expériences avec des simulateurs d'encrassement membranaire fonctionnant en parallèle, alimentés avec de l'eau d'alimentation supplémentée en DBNPA (1 ou 20 mg / L) et un substrat biodégradable en acétate de sodium. Une concentration de substrat plus élevée dans l'eau d'alimentation s'est traduite par une augmentation de la chute de pression plus rapide et plus importante et une plus grande quantité de biomasse accumulée [23–26]. Dans les études, l'acétate a été dosé comme substrat pour augmenter le taux d'encrassement biologique. La chute de pression a été surveillée et des autopsies ont été effectuées pour quantifier le matériau accumulé.

Un dosage continu de DBNPA avec une dose de 1 mg / L est une stratégie pour prévenir ou limiter l'encrassement biologique.


Ingrédients actifs: dosage minimum de 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) à 98%.
Très efficace contre un large éventail d'organismes aquatiques courants avec une efficacité prouvée contre les légionelles.
Le 2,2-Dibromo-3-NitriloPropionamide contrôlera ces organismes et aidera à contrôler l'encrassement microbiologique.

Le 2,2-Dibromo-3-NitriloPropionamide est conçu pour être utilisé dans les systèmes d'eau de refroidissement ouverts, les systèmes d'eau glacée, les systèmes de traitement et autres systèmes d'eau industriels. Le DBNPA a prouvé son efficacité contre les microorganismes pathogènes, y compris la légionelle, aux niveaux requis par le système, L8 (HS (G) 274), le type d'eau du système, ainsi que les données d'évaluation des risques.

Le 2,2-Dibromo-3-NitriloPropionamide se dégrade rapidement et naturellement à des niveaux de pH et de température élevés et, en tant que tel, le 2,2-Dibromo-3-NitriloPropionamide est le produit de choix pour les systèmes fonctionnant sous des réglementations strictes en matière d'environnement et de rejet.

Les produits de dégradation ultimes sont le dioxyde de carbone, l'ammoniac et l'ion bromure. L'augmentation de l'alcalinité de l'eau de refroidissement pose un problème pour la plupart des biocides de traitement de l'eau. Cependant, pour le 2,2-Dibromo-3-NitriloPropionamide, même à des valeurs de pH plus élevées, un contrôle microbien rapide et efficace est obtenu avant toute dégradation significative. Idéal pour une activité antimicrobienne rapide, mais une dégradation rapide du microbiocide pour un impact environnemental minimal.

Le temps de contact recommandé pour la lutte biologique est de 4 heures minimum au résidu cible.

COMBIEN UTILISER
Les taux d'application du 2,2-dibromo-3-NitriloPropionamide pour les systèmes industriels d'eau de refroidissement à recirculation dépendront des conditions du système avant le début du traitement.

1,02 g de 2,2-Dibromo-3-NitriloPropionamide ajoutera 1 ppm de DBNPA à 1000 l d'eau du système.

Résiduel cible (ppm) x 1,02 x volume du système (m3) = dose requise (g)

Il a été prouvé que l'injection de DBNPA dosée à 2 à 5 ppm de substance active contrôle la légionelle en phase planctonique avec un temps de contact de 2 à 3 heures.
Il a été prouvé que l'injection de DBNPA dosée à 10-15 ppm de substance active contrôle les colonies de légionelles planctoniques et sessiles avec un temps de contact de 4 à 6 heures.
Le DBNPA dosé pour maintenir un niveau constant de 1 à 2 ppm de substance active s'est avéré efficace pour contrôler les légionelles en phase planctonique et sessile.
Le 2,2-Dibromo-3-NitriloPropionamide peut être testé et contrôlé par ATP, le kit de test de biocide DBNPA ou en mesurant le contrôle direct par le nombre de colonies.

PROPRIÉTÉS
Apparence: Solide - poudre blanche / jaune

Odeur: caractéristique / piquante

MANIPULATION ET STOCKAGE
Le 2,2-Dibromo-3-NitriloPropionamide doit être dans un endroit frais et sec.
Correctement stocké, le produit restera efficace pendant 24 à 36 mois.

EMBALLAGE
Le 2,2-Dibromo-3-NitriloPropionamide est disponible en pots de 2,5 kg (4 pots par caisse)

ALIMENTATION
Nourrissez le 2,2-Dibromo-3-NitriloPropionamide en utilisant un système de carton Accepta.

2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide


Biocide DBNPA
Le DBNPA est un biocide hautement efficace et respectueux de l'environnement.
Le DBNPA permet une élimination rapide tout en se dégradant rapidement dans l'eau.
Le produit final final est le dioxyde de carbone et le bromure d'ammonium.

Formulations de produits
DBNPA liquide (solutions à 5% et 20%)
Pour les applications dans le traitement de l'eau, les pâtes et papiers, l'osmose inverse, le pétrole et le gaz et les fluides de travail des métaux


Chimie DBNPA
Nom chimique: 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide

Compatibilité avec d'autres produits chimiques de traitement de l'eau et conditions de l'eau: le DBNPA est compatible avec d'autres produits chimiques de traitement à l'exception du mercaptobenzothiazole.
Il n'est pas non plus compatible avec l'eau contenant de l'ammoniac ou du sulfure d'hydrogène. Le DBNPA maintient un contrôle fiable dans les systèmes fonctionnant à un pH acide, neutre ou alcalin.

Dégradation dans l'eau: le DBNPA se dégrade rapidement en milieu aqueux.
À pH neutre, sa demi-vie est d'environ neuf heures (Exner, Burk et Kyriacou: Rates and Products of Decomposition of 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide, J. Agr. Food Chem., Vol. 21, 1973, pp. 838–842).
La libération continue de biocide par le comprimé maintient des concentrations efficaces pour le contrôle dans la tour, tandis que le biocide dans la décharge de purge se dégrade rapidement.
Il est donc facile de respecter les réglementations environnementales strictes en matière de décharge de la tour.

Le DBNPA est-il un oxydant?
Le DBNPA n'est pas un biocide oxydant et ce n'est pas un biocide à libération de brome. Le DBNPA agit de manière similaire aux biocides halogènes typiques.


Dégradation chimique du 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) dans les eaux naturelles: évaluation expérimentale et modélisation des voies concurrentielles
Author links open overlay panelFred A.BlanchardStanley J.GonsiorDaniel L.Hopkins

Une caractéristique environnementale importante du 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA), l'ingrédient actif des antimicrobiens 7287 et 8536 de Dow, est que le composé se dégrade rapidement dans des solutions aqueuses diluées.
Des analyses par chromatographie liquide à haute performance des concentrations en ppm de DBNPA et de ses produits de dégradation dans des tests en laboratoire de plusieurs échantillons d'eau naturelle ont été utilisées pour suivre les réactions impliquées.
Une voie d'hydrolyse conduit au dibromoacétonitrile (DBAN) et à d'autres produits.
La présence de matière organique dans l'eau conduit à une dégradation par une seconde voie dans laquelle se forment le monobromonitrilopropionamide (MBNPA) et plusieurs autres produits de dégradation.
A partir des données, un modèle de simulation informatique des réactions a été développé en utilisant DACSL (Dow Advanced Continuous Simulation Language).
Le modèle décrit les relations quantitatives entre le dosage de DBNPA et la teneur en matière organique de l'eau naturelle, telle que mesurée par le carbone organique total (COT), dans les voies de dégradation du DBNPA.
Le modèle aide à interpréter la toxicité aquatique du mélange complexe à évolution rapide produit lors de ces dégradations.
Les simulations du traitement DBNPA des tours de refroidissement ont été comparées à des données expérimentales limitées qui ont indiqué que la majeure partie de la dégradation se produisait par la voie qui produisait les produits les moins toxiques (MBNPA et suiv. Plutôt que DBAN et suiv.)

Mots clés
DBNPA
modèle de dégradation
toxicité aquatique
TOC
antimicrobien
dibromonitrilopropionamide
tour de refroidissement


EPA
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA)
Cette décision d'éligibilité à la réhomologation (RED) porte sur les utilisations de pesticides du 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA).
Les produits contenant cet ingrédient actif sont utilisés pour lutter contre les micro-organismes, y compris les algues, les bactéries et les champignons dans divers processus industriels.
L'Agence a terminé son examen de la base de données cible pour le DBNPA et a conclu que la plupart des utilisations du DBNPA tel qu'étiqueté et utilisé comme spécifié dans la présente décision d'admissibilité à la réhomologation ne poseront pas de risques déraisonnables ou d'effets néfastes pour les humains ou l'environnement.
Cependant, étant donné que le risque pour les organismes aquatiques non ciblés du rejet d'effluents industriels contenant du DBNPA l'emporte sur les avantages potentiels de l'utilisation de pesticides du DBNPA dans des tours de refroidissement à circulation unique, l'Agence a conclu que cette utilisation n'est pas admissible à la réhomologation.
L'Agence a l'intention de prendre les mesures réglementaires appropriées pour traiter adéquatement le risque potentiel de cette utilisation.
Après évaluation de toutes les données écotoxicologiques et environnementales disponibles et consultation ultérieure avec les bureaux de l'Agence (Office of Water et Office of Toxic Substances), il a été déterminé que les problèmes de risque aquatique pour toutes les utilisations actuellement homologuées, à l'exception des systèmes de refroidissement à flux unique, peuvent être atténués de manière adéquate par: traitement biologique secondaire des effluents industriels.
Les données sur le devenir écotoxicologique et environnemental indiquent que le DBNPA se dégrade rapidement par métabolisme aquatique anaérobie et aérobie en produits de dégradation moins toxiques.

Un traitement biologique secondaire est requis pour toutes les utilisations industrielles aquatiques sauf,
1) les systèmes de traitement des eaux usées,
2) les systèmes de récupération d'huile secondaire, et
3) systèmes de tour de refroidissement à circulation unique (non éligibles à la réinscription).

Le traitement biologique n'est pas nécessaire pour les systèmes de traitement des eaux usées car la dégradation biologique se produit facilement dans ces systèmes.
Bien que le traitement biologique secondaire ne soit pas faisable pour les systèmes de récupération secondaire du pétrole, une évaluation du modèle d'utilisation de la récupération secondaire du pétrole en ce qui concerne le DBNPA réduit suffisamment les préoccupations de l'Agence à l'égard de ce modèle d'utilisation.
Cependant, les préoccupations relatives aux risques aquatiques liés à l'utilisation du système de refroidissement à flux continu unique du DBNPA ne peuvent pas être atténuées.
Les systèmes de refroidissement à flux continu représentent une situation de rejet direct des eaux de surface et un risque potentiel pour les espèces aquatiques demeure.
De plus, l'Agence est préoccupée par l'effet potentiel du DBNPA sur la toxicité pour le développement humain.
Dans une étude de toxicité orale sur le développement chez le lapin, on a observé que le DBNPA produisait des altérations structurelles fœtales à une dose (30 mg / kg / jour) qui n'était pas toxique pour la mère.
La NOEL pour les effets sur le développement était de 10 mg / kg / jour et la NOEL maternelle était de 30 mg / kg / jour.
Il existe un risque d'exposition au mélangeur / chargeur / applicateur en raison de l'utilisation.
La marge d'exposition (MOE) est acceptable (supérieure à 100) pour toutes les utilisations réglementées par l'EPA sauf une, celle du manutentionnaire utilisant une méthode de coulée ouverte pour ajouter du DBNPA aux tours de refroidissement (MOE = 28).
L'Agence exige donc l'utilisation d'un équipement de protection individuelle pour le déversement à ciel ouvert pour les utilisations des tours d'eau de refroidissement à recirculation.
Le potentiel d'exposition aiguë après l'application est minime.
Une tolérance alimentaire a été établie pour le DBNPA pour le contact alimentaire avec le papier et le carton de qualité alimentaire (21 CFR 176.300).
L'utilisation du DBNPA à cette fin est réglementée sous la juridiction de la Food and Drug Administration des États-Unis.


Nom commun: DBNPA
Nom chimique: 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide
Famille chimique: Dibromo-3-nitrilopropionamide
Numéro d'enregistrement CAS: 10222-01-2
Code chimique OPP: 101801
Formule empirique: C3H2Br2N2O
Poids moléculaire: 242
Nom commercial et autres noms: DBNPA
Slimicide 508
Antimicrobien XD-7287L
XD-1603
2,2-dibromo-2-carbamoylacétonitrile
2,2-dibromo-2-cyano-acétamide


Type de pesticide:

Le DBNPA est un algicide, bactéricide et fongicide (algues, bactéries et champignons formant de la boue); conservateur (additif); fongicide (moisissure et mildiou).
Sites d'utilisation: AQUATIC NON-FOOD INDUSTRIAL:

<réseaux d'eau des usines de pâtes, papiers et cartons
<systèmes d'eau de lavage d'air
<systèmes de refroidissement à eau commerciaux / industriels (systèmes de tour de refroidissement à passage unique et systèmes de tour de refroidissement à recirculation): systèmes d'affluent, filtres à circulation, bassins de refroidissement, canaux et lagunes
<systèmes d'eau du condenseur évaporatif
<eau d'injection de récupération de pétrole secondaire, eau de crue souterraine, eau de crue souterraine non marine
<réseaux d'égouts
<systèmes d'eau des échangeurs de chaleur
<systèmes hydrauliques auxiliaires industriels
<équipements de laboratoire bains-marie
<systèmes de lavage industriels

NON-ALIMENTAIRE À L'INTÉRIEUR
<systèmes d'eau de refroidissement pour pasteurisateur / réchauffeur / conserverie, pasteurisateurs de brasserie
<adhésifs industriels, colles animales
<revêtements industriels et papetiers
<fluides de coupe pour le travail des métaux
<Boues de forage de récupération de pétrole, fluides de packer et boue de gypse
<peintures au latex (en boîte)
<papier / produits en papier
<émulsions résine / latex / polymère: émulsions, polymères et antimousses
<peintures latex / huile / vernis (film appliqué)
<produits industriels spécialisés (cires, vernis et encres)
<additifs humides / industriels (boues de pigments et encollage)

NOURRITURE INTÉRIEURE
<emballage alimentaire (réglementé par la FDA)
Ravageurs cibles: bactéries coliformes; les algues, les bactéries et les champignons produisant de la boue et causant des odeurs; levures; bactéries produisant des sulfures (récupération améliorée du pétrole)


Industriel non alimentaire aquatique:
Traitement de l'eau, traitement du système de recirculation de l'eau, traitement du système de l'eau à passage unique.

Intérieur non alimentaire: Traitement de l'eau, traitement du système de recirculation de l'eau, traitement de conservation industriel (ajouté lors de la fabrication), traitement de conservation.


Non alimentaire à l'intérieur
Utilisations conservatrices:
Adhésifs industriels; Revêtements industriels; Fluides de coupe pour le travail des métaux; Peintures au latex / à l'huile / vernis (film appliqué); Papier / produits en papier; Produits industriels spécialisés; Additifs Wetend / industriels (traitement des produits chimiques)
20 à 2000 ppm de matière active en poids

Utilisations industrielles de conservateur:
Adhésifs industriels; Revêtements industriels;
Émulsions résine / latex / polymère; Coupe du travail des métaux
fluides; Forage de récupération de pétrole (boues / fluides de packer); Peintures au latex (en boîte); Peintures au latex / huile / vernis (film appliqué); Produits industriels spécialisés; Additifs humides / industriels (traitement des produits chimiques)
10 à 2000 ppm de matière active en poids


Historique de la réglementation
Les produits antiparasitaires contenant du DBNPA comme ingrédient actif ont été homologués pour la première fois aux États-Unis en 1972 en tant que microbicide.
Il y a actuellement 44 produits enregistrés par l'EPA à 27 entreprises contenant du DBNPA comme ingrédient actif.
Il existe également un enregistrement pour besoins locaux spéciaux, FIFRA 24 (c) pour l'utilisation de ce produit chimique dans le Missouri pour lutter contre les bactéries dans un système d'eau industriel spécifié.

Nom chimique 2,2-Dibromo-3-nitrilopropionamide

Structure chimique: Couleur du blanc à la couleur «blanc cassé»
État physique: solide cristallin
Odeur: "antiseptique médicinal" doux
Point de fusion 123-126E C.
Le point d'ébullition se décompose à 190 ° C.
Densité 2,375 à 21E C, 0,934-1,370 g / ml.

Solubilité à 25E C.
Solvant Solubilité gms / 100ml
Acétone 35
Éthanol 25
Eau 1.5


Octanol / Eau
Coefficient de partage Kow 6,24 ± 0,173 à pH 5,0
Kow 6,31 ± 0,075 à pH 7,0
Kow 6,61 ± 0,126 à pH 9,0
pH à 25 ° C: 6,61 en solution aqueuse à 0,01%
Réaction oxydante ou réductrice: Incompatible avec les bases, les substances réductrices et les nucléophiles
Inflammabilité: ne supporte pas la combustion


Caractéristiques de corrosion: Corrosif pour l'acier doux, le fer et l'aluminium


Des tests en laboratoire et sur le terrain ont démontré que le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide était un slimicide efficace pour une utilisation dans les systèmes de fabrication de papier et les tours de refroidissement.
Le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide s'est également révélé efficace comme bactéricide pour les émulsions d'huile solubles.


Le DBNPA blanc et cristallin est stable depuis au moins 4 ans dans des conditions de stockage en laboratoire.
Cette conclusion est basée sur aucun changement détectable d'aspect ou d'activité biologique pendant cette période de stockage.
Le DBNPA se dissout dans l'eau pour donner une solution relativement stable dans une plage de pH acide.
Sa solubilité et sa stabilité inhabituelles dans le polyéthylène glycol (poids moléculaire moyen, 200) font de ce glycol un solvant préféré.

Les solutions aqueuses s'hydrolysent dans des conditions alcalines, la vitesse de décomposition augmentant avec l'alcalinité.
Cependant, la vitesse d'hydrolyse n'est pas assez rapide pour interférer avec l'activité antimicrobienne des solutions fraîches et alcalines (pH 7 à 9,5).
La chaleur et la lumière ultraviolette et fluorescente provoquent également la dégradation des solutions aqueuses de DBNPA, comme en témoigne le changement du point final antimicrobien à mesure qu'une solution donnée vieillit.
Cette décomposition a également été corroborée par une analyse chimique.

Propriétés toxicologiques.
Des tests sur les animaux, réalisés dans notre laboratoire toxicologique, ont indiqué que le DBNPA est moyennement toxique.
La valeur de la dose létale à 50% (DL5) va de 118 mg / kg de poids corporel pour les cobayes femelles à 235 mg / kg pour les rats Sherman mâles.
Des tests de contact oculaire sur des animaux de laboratoire indiquent que le DBNPA a endommagé l'œil suffisamment gravement pour provoquer une altération possible de la vision.
Une seule et courte exposition cutanée au DBNPA ne devrait entraîner aucune irritation significative.
Cependant, une seule exposition cutanée prolongée ou fréquemment répétée peut entraîner une irritation, voire une brûlure, selon la gravité de l'exposition.
D'après les tests sur les animaux, il est peu probable que ce matériau soit absorbé par la peau en quantités extrêmement toxiques (5).
La toxicité aiguë pour les poissons des solutions fraîches et vieillies de DBNPA a été déterminée pour les vairons à grosse tête, Pimephales promelas Rafinesque, en utilisant de l'eau déchlorée du lac Huron à 50 ° F et 72 heures d'exposition (2).
Une solution fraîche tuait les ménés au-dessus de 1 ug / ml, mais des études parallèles sur des solutions vieillies à pH 9 ne tuaient pas à la concentration la plus élevée testée, 100 ug / ml.


TABLEAU 1. Solubilité du 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide dans les solvants courants
Solvant béliers / Temp- Solvant 100 g de (C)
solvant
Acétone ....................... 35 25
Benzène ........................ <1,0 20
Diméthylformamide ............. 120 25
Éthanol ........................ 25 20
Polyéthylène glycol (masse molaire, 200). . 120 25
Eau ........................ 1,5 25


TABLEAU 2. Activité antimicrobienne du 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide

Enterobacter aerogenes, ATCC 13048 ..... 100
Bacillus subtilis, ATCC 8473 ............. 100
Desulfovibrio desulfuricans, A.P.I. RP 38. dix
Escherichia coli, ATCC 11229 ............ 100
Pseudomonas aeruginosa, ATCC 8709 .. .100
Pseudomonas aeruginosa, USDA, PRD 10 100
Salmonella typhosa, ATCC 6539 ......... 100
Staphylococcus aureus, ATCC 6538 ....... 250
Aspergillus terreus, ATCC 10690 ......... 100
Candida albicans, ATCC 10231 .......... 100
Candida pelliculosa, ATCC 2149 ......... 100
Pullularia pullulans, ATCC 9348 ......... 100
Rhizopus nigricans, ATCC 6227A ........ 10
a Le pH du milieu bactérien était de 7,0 à 7,2 et celui du milieu fongique était de 5,0 à 5,5.


Tests d'inhibition microbienne in vitro.
Des volumes appropriés de solutions mères d'acétone des composés d'essai ont été ajoutés à des tubes de gélose nutritive fondue stérile (pour les bactéries) et d'extrait de malt-levure-agar (pour les champignons) pour donner la concentration finale souhaitée.
Après avoir été mélangés dans le milieu, des échantillons individuels ont été versés dans des plaques de polystyrène stériles, jetables et laissés à durcir.
Des plaques en double ont été inoculées avec des bactéries et des champignons dans des opérations séparées avec un appareil de distribution Accu-Drop (The Sylvania Co., Orange, N.J.).
Environ 0,02 ml de chaque culture ont été simultanément distribués en gouttelettes uniformes sur la surface de la gélose. Des cultures en bouillon (48 h) de bactéries ont été utilisées.
Des inoculums fongiques ont été préparés en récoltant les spores des inclinaisons de gélose mature par lavage avec de l'eau stérile, suivi d'une filtration à travers une gaze stérile.
Les plaques bactériennes inoculées ont été incubées pendant au moins 72 heures à 30 ° C, tandis que les plaques fongiques ont été incubées pendant au moins 5 jours à 30 ° C.
(Les plaques ont été observées après 2 jours pour la croissance de Rhizopus nigricans, et, si une croissance avait eu lieu, cette partie de la gélose a été excisée avec une spatule stérile pour empêcher la prolifération de la plaque entière.)
L'absence de croissance visible à la fin de ces périodes a été enregistrée comme une inhibition de l'organisme à la concentration du composé testé.
Les organismes testés sont répertoriés dans le tableau 2 et représentent un spectre d'intérêt pour la conservation industrielle.
Inhibition des bactéries sulfato-réductrices.
L'inhibition de Desulfovibrio desulfuricans a été déterminée par la procédure recommandée par l'American Petroleum Institute (1).
La croissance des réducteurs de sulfate dans les bouteilles a été indiquée par un noircissement intense du milieu.
Activité slimicide dans des suspensions de pulpe simulées.
Un substrat d'essai de 0,5% de pâte de bois broyée à pH 5,5 et à pH 8 a été utilisé pour déterminer l'activité slimicide.
L'inoculum consistait en un mélange d'organismes impliqués dans la formation de boue de papeterie.
Des cultures en bouillon d'un jour de Candida pelliculosa et Enterobacter aerogenes ont été utilisées.
Dans le cas de Bacillus subtilis, la culture en bouillon avait 5 jours pour permettre la formation de spores.
Les spores des deux champignons, Aspergillus terreus et Penicillium chrysogenum, ont été récoltées avec des cotons-tiges à partir d'inclinaisons malt-levure-agar bien sporulées, en utilisant 10 ml de solution saline stérile par inclinaison.
L'inoculum final a été préparé en ajoutant 1,0 ml de chacune des sources ci-dessus à 95 ml de solution saline physiologique.
Un inoculum de 1,0 ml de ce mélange a été ajouté à 100 ml de suspension de pâte à laquelle le composé d'essai avait été ajouté.
Après des périodes d'exposition de 3, 24 et 48 heures, les portions ont été repiquées dans des milieux appropriés pour déterminer la concentration biocide du composé d'essai.
Les repiquages ​​ont été incubés à 30 ° C pendant au moins 5 jours.
Activité slimicide dans les suspensions de pulpe headbox.
Le DBNPA a été testé sous forme de matériau solide (actif à 98%) et sous forme de solution avec le solvant, le polyéthylèneglycol, avec un poids moléculaire moyen de 200. Des stocks de caisses de tête de deux broyeurs ont été utilisés.
Une usine produisait une grande variété de papiers utilisés dans le TABLEAU 1.

Activité slimicide dans les essais de papeterie.
Une solution de DBNPA a été ajoutée à plusieurs étapes de l'opération de fabrication du papier, comme recommandé par le personnel de l'usine en question.
Le contrôle de la boue a été déterminé par des comptages périodiques des plaques et par l'inspection des surfaces critiques de l'équipement de fabrication du papier, combiné avec le jugement d'opérateurs expérimentés.
Activité slimicide dans les essais d'eau de refroidissement.
Le DBNPA a été évalué comme un slimicide dans un traitement anti-limaces pour l'eau des tours de refroidissement.
L'eau circulait à partir d'un grand bassin de rétention en béton d'une capacité de 882 000 litres.
L'eau d'appoint (95 litres / min) provenait d'une rivière voisine.
Des comptages bactériens témoins ont été établis pour l'eau du bassin, et du DBNPA a ensuite été ajouté sous forme de poudre solide près de la pompe de circulation.
Des dénombrements bactériens ultérieurs ont donné une indication de l'effet du DBNPA dans le système.
Dans un deuxième essai sur le terrain, le DBNPA a été testé avec des ajouts continus et intermittents.
Le système de tour de refroidissement avait une capacité de 727 000 litres avec un taux de remplissage en eau de 950 litres / min.
La tour de refroidissement était située en Louisiane et le test a commencé en novembre 1970 et s'est poursuivi jusqu'en novembre 1971.
Une solution de polyglycol de DBNPA a été ajoutée au bassin de la tour de refroidissement avec une pompe doseuse.
Le contrôle slimicide a été déterminé par des comptages périodiques des plaques, par l'inspection du remplissage de la tour de refroidissement et par la sensation de formation de boue, comme jugé par un opérateur expérimenté.
Préservation de l'huile soluble.
Le DBNPA a été ajouté à des formulations d'huile commerciales avant dilution avec de l'eau (1 partie d'huile pour 40 parties d'eau, comme recommandé par les fabricants).
Un inoculum a été préparé en ajoutant 10 ml de cultures en bouillon de 24 heures d'E. Aerogenes et Pseudomonas oleovorans (deux organismes couramment cités dans les huiles solubles contaminées) à 80 ml de l'émulsion d'huile diluée à tester.
Les numérations bactériennes témoins étaient de l'ordre de 108 organismes par ml.
Les émulsions d'huile ont été inoculées (5,0 ml d'inoculum pour 95 ml d'émulsion) et testées pour la viabilité après 24 heures d'exposition en tamponnant des échantillons sur de la gélose pour perfusion cerveau-cœur avec un applicateur en coton.

Préservation de l'huile soluble.
 L'efficacité du DBNPA variait en fonction de la nature de l'émulsion soluble testée.
Les huiles testées représentaient des échantillons de cinq grands producteurs d'huiles solubles ou de coupe.
Le DBNPA a tué l'inoculum naturel dans ces émulsions dans une plage de 25 à 100 Ag / ml en une période de 24 heures.
Puisque la plupart des formulations d'huiles solubles ont un pH alcalin, l'hydrolyse du DBNPA limite son activité étendue dans ces systèmes.
DISCUSSION
Des études sur le taux de destruction montrent que le DBNPA est bactéricide et fongicide sur une gamme modérée de concentrations en 1 à 3 heures.
Ce taux est adéquat pour contrôler la croissance bactérienne et fongique dans les usines de papier et les systèmes de tour de refroidissement.
Cependant, le taux est trop lent pour que le DBNPA soit utilisé comme désinfectant.
La dégradation du DBNPA dans la plage de pH de 7 à 9,5 peut limiter son utilisation dans les applications à dose unique où une activité antimicrobienne étendue est obligatoire.
Par exemple, une seule addition peut être utilisée pour effectuer une réduction bactérienne dans des émulsions d'huile solubles.
Cependant, ces émulsions ont généralement un pH alcalin, et le DBNPA peut ne pas protéger contre les attaques bactériennes répétées dans un délai de 3 ou 4 jours.

AQUCAR MEM 20
Microbiocide pour le traitement de l'eau
2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA)
CAS Reg. N ° 10222-01-2
N ° EINECS 2335397
Biocide non oxydant pour réduire l'encrassement biologique dans les systèmes d'osmose inverse (RO) pour la production d'eau industrielle et le nettoyage hors ligne des membranes RO produisant de l'eau potable et municipale.
L'encrassement biologique des membranes d'OI est un problème courant pour de nombreux systèmes de filtration membranaire qui s'appuient sur des prises d'eau en pleine mer, des puits d'eau de mer, de l'eau saumâtre des rivières et d'autres eaux de surface contenant de la matière organique naturelle.
Le facteur limitant du contrôle de l'encrassement biologique est l'incompatibilité de la membrane RO composite à couche mince de polyamide à l'exposition au chlore, ainsi que l'exposition à d'autres produits chimiques oxydants couramment utilisés pour la désinfection de l'eau de procédé.
Le DBNPA peut être utilisé pour contrôler les bactéries et réduire l'encrassement biologique dans divers types de systèmes membranaires (osmose inverse, ultrafiltration, nanofiltration et microfiltration) utilisés pour le traitement de l'eau industrielle.
Les applications industrielles acceptables comprennent les systèmes d'osmose inverse pour la production d'eau d'appoint de chaudière pour la production d'énergie électrique, le rinçage des composants électroniques et dans l'industrie de la fabrication chimique.
Le DBNPA peut également être utilisé pour le nettoyage hors ligne des membranes RO produisant de l'eau potable et municipale.
Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 est destiné à être utilisé dans les systèmes RO sur le marché industriel et pour le nettoyage hors ligne des membranes RO produisant de l'eau potable et municipale.
Il est important de noter que le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 n'est PAS approuvé pour une utilisation en ligne dans les systèmes d'OI qui produisent de l'eau potable et municipale.

Remarque: en raison des différences régionales, 20% de DBNPA pour les systèmes industriels RO est approuvé et commercialisé en Europe sous le nom de produit AQUCAR DB 20 Water Treatment Microbiocide.
Dans d'autres régions approuvées du monde, il est commercialisé sous le nom de microbiocide de traitement des eaux AQUCAR MEM 20. Photo gracieuseté d'Inalsa

Voici les propriétés typiques du microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20; ils ne doivent pas être considérés comme des spécifications du produit.
Ingrédient actif (%): 20% en poids
Ingrédients inertes: polyéthylène glycol et eau
Couleur: Incolore à brun
Apparence: liquide
Odeur: inodore à douce
Point de congélation: <-50 ° C (selon ASTM D-97)
Point d'ébullition:> 70 ° C pour la solution, mais l'ingrédient actif se décompose avant l'ébullition
Stabilité gel-dégel: 7 cycles passés entre -15 ° et 20 ° C
Poids spécifique: 1,20-1,30 g / mL à 23 ° C
Pression de vapeur: 18,9 mmHg @ 25 ° C

Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 est une formulation aqueuse contenant une concentration de 20% (p / p) de DBNPA (2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide).
Lorsqu'il est correctement appliqué aux systèmes d'eau d'alimentation RO, le microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 est:
• Biocide non oxydant à action rapide
• Efficace contre un large spectre de micro-organismes
• Complètement miscible à l'eau lors de la dispersion aux niveaux d'utilisation finale

Le DBNPA, l'ingrédient actif du microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20, a prouvé son efficacité à de faibles concentrations contre les bactéries, les champignons, les levures, les cyanobactéries (également appelées algues bleues) et les vraies algues.
La molécule de DBNPA fonctionnera immédiatement après son introduction dans l'eau d'alimentation et le contrôle antimicrobien est rapidement atteint si elle est correctement dosée.
Structure Propriétés physiques Caractéristiques et avantages Photo gracieuseté de SUT Seraya MW = 242 Br Br N O NH2


En raison de sa destruction extrêmement rapide, la prolifération des microbes et leur formation de biofilm sur les membranes RO et dans les espaceurs de canaux d'alimentation sont considérablement réduites.
La faible persistance du DBNPA minimise les problèmes de sécurité et d'environnement liés aux rejets d'eau et aux émissions atmosphériques.
Lorsqu'il est ajouté à un système RO, le DBNPA est rejeté par la couche de membrane composite en couche mince et, à la dilution d'utilisation, présente une excellente compatibilité avec tous les matériaux de construction du module de membrane RO.
Le DBNPA a été utilisé avec grand succès dans les applications industrielles de l'eau telles que l'eau d'appoint de chaudière pour la production d'énergie électrique, le lavage de composants électroniques, dans l'industrie de la galvanoplastie et également dans l'industrie chimique pour les solutions polymères.
Le DBNPA peut être utilisé pour le nettoyage hors ligne des membranes RO produisant de l'eau potable et municipale tant que le système est rincé complètement pour éliminer le microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 avant d'utiliser les éléments pour la production d'eau potable et municipale.
L'encrassement biologique des membranes RO peut entraîner une variété de dépenses supplémentaires qui contribuent au coût total de production de l'eau - augmentation de l'énergie pour entraîner les pompes à eau d'alimentation haute pression, produits chimiques et élimination des déchets pour le nettoyage des éléments RO, installation de nouveaux éléments RO, pénalités pour perte de production, assistance de laboratoire contractuelle et consultation technique, et ajout accru de produits chimiques de prétraitement.
Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 offre la possibilité de réduire et / ou d'éliminer bon nombre de ces coûts supplémentaires.

Application en ligne pour les membranes RO produisant de l'eau à des fins industrielles
Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 peut être ajouté à l'eau d'alimentation RO à un débit de 1 à 100 ppm en fonction du débit d'eau d'alimentation (0,1 à 10 oz liq./min. Par 1000 gallons / min. D'eau d'alimentation, ou 0,8 à 80 mL / min. Par mètre cube / min. D'eau d'alimentation).
Appliquez le produit sur l'eau d'alimentation du cycle de service sur une base régulière en utilisant un cycle d'addition d'au moins 30 minutes.
La fréquence d'ajout peut être quotidienne ou si nécessaire afin de maintenir les performances de productivité de l'OI. Pour les systèmes fortement encrassés, une dose de 100 ppm doit être appliquée chaque jour pendant plusieurs heures jusqu'à ce que les performances du système soient rétablies.
Remarque: Aux Pays-Bas, l'Antimicrobial 7287 est approuvé pour le nettoyage en ligne à raison de 2,5 à 50 ml par 1000 litres d'eau d'alimentation.
Le dosage est maintenu jusqu'à ce que le système soit sous contrôle.
Ne pas ajouter le microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 en présence de bisulfite de sodium ou d'autres agents réducteurs qui sont couramment ajoutés à l'eau d'alimentation du système de membrane.
L'ajout de tout agent réducteur doit être suspendu au moins 15 minutes avant l'ajout du produit afin d'éviter la neutralisation et la désactivation de l'ingrédient actif.
Nettoyage hors ligne des membranes RO produisant de l'eau à des fins industrielles Le microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 peut être ajouté au réservoir d'alimentation utilisé pour une procédure de nettoyage hors ligne.
L'addition doit être à un taux de 20 à 200 ppm basé sur la quantité totale de solution dans le réservoir d'alimentation (2 à 20 oz liq. Par 1000 gallons, ou 16 à 160 ml par mètre cube).
Après le transfert complet de la solution d'alimentation, recirculer ou faire tremper pendant 1 à 3 heures pour assurer un contact suffisant pour tous les modules de membrane RO avec la solution DBNPA.
La fréquence des ajouts doit être tous les 5 jours ou au besoin. Exigences de dosage

Remarque: Aux Pays-Bas, l'Antimicrobial 7287 est approuvé pour le nettoyage hors ligne (dosage choc) à raison de 25 à 250 ml par 1000 litres d'eau d'alimentation, 1 à 3 fois par semaine.
Répétez jusqu'à ce que le système soit sous contrôle.
Ajouter le microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 séparément au système de réservoir d'alimentation.
Ne pas mélanger avec d'autres additifs chimiques car cela peut entraîner une décomposition rapide du produit en raison du pH élevé de nombreuses formules d'additifs.
Il est important de bien rincer le système de réservoir d'alimentation afin qu'il ne contienne aucun produit chimique à pH élevé avant d'introduire le microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20.


Nettoyage hors ligne des systèmes de membranes RO produisant de l'eau potable et municipale

Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 peut être ajouté au réservoir d'alimentation utilisé pour une procédure de nettoyage chimique hors ligne.
L'addition doit être à un taux de 20 à 200 ppm basé sur la quantité totale de solution dans le réservoir d'alimentation.
Après le transfert complet de la solution d'alimentation, recirculer ou faire tremper pendant 1 à 3 heures pour assurer un contact suffisant de tous les modules de membrane RO avec la solution DBNPA. La fréquence de nettoyage doit être basée sur l'ampleur de l'encrassement ou selon les besoins.
Un système moyennement encrassé peut être nettoyé une fois par semaine.
Remarque: Le système RO doit être complètement rincé avec de l'eau de qualité perméat jusqu'à ce que la concentration de DBNPA résiduel dans l'eau de rinçage final soit inférieure à 40 ppb lorsqu'elle est mesurée par la méthode de test colorimétrique N, N-Diéthyl-p-phénylènediamine (DPD).
En raison des différences régionales dans les exigences réglementaires, il est de la responsabilité de l'utilisateur de confirmer dans sa région respective que toutes les approbations réglementaires sont obtenues avant d'utiliser le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 dans le nettoyage hors ligne des systèmes d'OI produisant de l'eau potable et municipale. .
Remarque: Ajouter le microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 séparément au système de réservoir d'alimentation.
Ne pas mélanger avec d'autres additifs chimiques car cela peut entraîner une décomposition rapide du produit en raison du pH élevé de nombreuses formules d'additifs.
Ne pas utiliser d'eau chauffée avec le produit dans le réservoir d'alimentation pour nettoyer les membranes RO produisant de l'eau potable et municipale car cela pourrait dégrader le biocide.
Il est important de bien rincer le système de réservoir d'alimentation afin qu'il ne contienne aucun produit chimique à pH élevé avant d'introduire le microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20.
Tout aussi important pour assurer une distribution fiable et précise du microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 est un lien réussi avec le contrôleur logique de processus pour suspendre l'ajout de bisulfite de sodium et / ou de tout autre agent réducteur utilisé pour le prétraitement de l'eau d'alimentation.
Il est impératif d'initier cette étape au moins 15 minutes avant l'ajout du produit.
Le fait de ne pas coordonner l'ajout programmé du microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 avec l'arrêt du bisulfite de sodium entraînera la désactivation de la molécule de DBNPA.
Le DBNPA offre une combinaison avantageuse de propriétés de destruction rapide suivies d'une dégradation chimique rapide, y compris l'hydrolyse.
La voie de dégradation dominante dans les conditions d'utilisation implique des réactions avec des substances nucléophiles ou des matières organiques invariablement présentes dans l'eau.
La dégradation nucléophile forme du cyanoacétamide.
Lorsque l'élimination du concentré implique le rejet dans de grandes voies navigables ouvertes, une dégradation supplémentaire se produit par exposition aux rayons UV.
Lorsqu'il est suffisamment dilué, le DBNPA et ses produits de dégradation deviennent biodégradables.
Les produits de dégradation ultimes formés à la fois par les processus chimiques et de biodégradation du DBNPA comprennent les ions ammoniac, dioxyde de carbone et bromure.
Par conséquent, le respect des réglementations environnementales locales pour le rejet autorisé du flux de rejet de saumure.
Cependant, le respect des réglementations environnementales locales relève de la responsabilité de l'utilisateur final.
Remarque: les cours d'eau concentrés d'osmose inverse (OI) ne doivent pas être rejetés dans les lacs, cours d'eau, étangs, estuaires, océans ou autres eaux, sauf en conformité avec les autorités réglementaires locales.
Le rejet des flux de concentrés d'OI dans les réseaux d'égouts peut nécessiter l'approbation de l'autorité locale de l'usine de traitement des égouts.
Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 est disponible en fûts, seaux et bacs IBC de différentes tailles.

Instructions d'utilisation pour divers systèmes de membranes RO
Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 ne doit pas être utilisé pour l'application en ligne des systèmes RO produisant de l'eau potable et municipale.

1. Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 peut être utilisé pour l'ajout en ligne du cycle de service de tous les systèmes de membranes (microfiltration, ultrafiltration et nanofiltration) qui sont utilisés pour prétraiter l'eau d'alimentation en un BW ou Système de membrane RO à membrane SW qui produit de l'eau industrielle.

2. Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 peut être utilisé pour l'ajout en ligne du cycle de service dans tout système d'OI produisant de l'eau industrielle.
Il peut être utilisé pour les membranes de type eau de mer (SW) ou eau saumâtre (BW).
Le produit peut être utilisé en continu ou sur une base d'utilisation intermittente selon les besoins pour maintenir les performances des membranes RO.

3. Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 peut être utilisé pour l'addition hors ligne dans le cadre d'un traitement chimique de nettoyage en place (NEP) dans les systèmes de membranes de type RO et NF produisant de l'eau pour des applications industrielles.
4. Le microbiocide pour le traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 peut être utilisé pour le nettoyage hors ligne des systèmes de membranes RO produisant de l'eau potable et municipale tant que les membranes sont rincées complètement pour éliminer le produit résiduel avant la production d'eau potable et municipale.
Remarque: ne pas ajouter le microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 en présence de bisulfite de sodium ou d'autres agents réducteurs couramment ajoutés à l'eau d'alimentation des systèmes RO.
L'ajout de tout agent réducteur doit être suspendu au moins 15 minutes avant l'ajout du produit afin d'éviter la neutralisation et la désactivation de l'ingrédient actif.
Remarque: Ajouter le microbiocide de traitement de l'eau AQUCAR MEM 20 séparément au système de réservoir d'alimentation.
Ne pas mélanger avec d'autres additifs chimiques car cela peut entraîner une décomposition rapide du produit en raison du pH élevé de nombreuses formulations d'additifs.

Utilisation du DBNPA pour contrôler l'encrassement biologique dans les systèmes RO
Ute Bertheas, Katariina Majamaa, Antonio Arzu et Ralph Pahnke
Pages 175-178 | Reçu le 29 septembre 2008, accepté le 12 février 2009, publié en ligne le 3 août 2012

Cet article traite de l'utilisation du biocide non oxydant 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) pour minimiser et / ou éliminer les problèmes dus à l'accumulation de bio-encrassement et pour assurer la performance à long terme d'un système RO.
Le DBNPA est un biocide approprié en raison de sa compatibilité avec les membranes d'osmose inverse (RO).
Notre objectif est de présenter une meilleure compréhension du DBNPA, de son rejet par les types de membranes RO courants et des concepts de chimie environnementale pour le DBNPA résiduel et ses sous-produits dans le flux de concentré de sortie.
Les domaines d'application couverts sont les systèmes d'eau industrielle et d'eau potable hors ligne.
Des exemples d'études sur le terrain menées sur des systèmes d'OI à grande échelle utilisant le DBNPA seront présentés.
Les données obtenues à partir de l'analyse effectuée pour déterminer la dégradation du DBNPA dans le flux d'alimentation et de sortie d'OI sont également discutées.
Les avantages de l'utilisation du DBNPA pour la prévention de l'encrassement biologique comprennent la réduction de la pression d'alimentation requise et la fréquence de nettoyage du système RO.
Les autres avantages sont la réduction des coûts des produits chimiques de nettoyage, la réduction des temps d'arrêt de l'usine et la réduction du temps des opérateurs.
Cela se traduit par une augmentation de la production de l'usine et une réduction des dépenses d'exploitation de l'opération RO.

Mots-clés: systèmes RO
L'encrassement biologique
Biocide
DBNPA
Le coût d'exploitation

Applications du 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA), un agent antimicrobien non traditionnel, dans la production et l'utilisation de fluides pour le travail des métaux

Pendant le régime de traitement normal, le DBNPA est ajouté directement à l'eau avant qu'il n'entre dans le système de refroidissement à recirculation ou à passage unique.
Dans les systèmes de recirculation, l'eau de refroidissement traverse le système plusieurs fois avant d'être évacuée.
Après chaque passage, la chaleur est retirée de l'eau.
Dans un système à passage unique, l'eau de refroidissement ne traverse le système de refroidissement qu'une seule fois avant d'entrer dans le flux de déchets.
Un traitement supplémentaire de l'effluent peut avoir lieu ou non avant le rejet final dans le plan d'eau récepteur.

Le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) a été documenté comme un agent antimicrobien utile dans un certain nombre d'applications industrielles, en raison de son taux de destruction rapide à des concentrations d'utilisation relativement faibles, d'un large spectre d'activité antimicrobienne, non chimique persistance et faible impact environnemental. Il est disponible dans le commerce sous forme de solution active à 20% dans un mélange eau / polyéthylène glycol. Une discussion sur l'utilisation d'un agent antimicrobien non oxydant à action rapide avec une courte demi-vie chimique, dans divers aspects de la production et de l'utilisation des fluides pour le travail des métaux, présentée à la 59e réunion annuelle de la STLE (Toronto, Ontario, Canada 5 / 17-20 / 2004), couvre la dégradation du lubrifiant / stabilité microbienne; les approbations indirectes de contact alimentaire pour le DBNPA; voies de décomposition; microbiologie; DBNPA comme activateur de conservation; efficacité du DBNPA; et méthodes d'ajout de DBNPA aux systèmes à base d'eau

DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 sont des formulations contenant respectivement 20% et 5% de l'ingrédient actif 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide, communément appelé DBNPA. Les deux produits permettent un contrôle à large spectre des bactéries, des champignons, des levures, des cyanobactéries (algues bleu-vert) et des vraies algues. DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 sont des biocides à action rapide. Tout aussi important, DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 se décomposent rapidement dans les environnements aquatiques et sont sans danger pour l'environnement. DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 sont efficaces à de faibles concentrations et sont totalement compatibles avec le traitement au chlore standard, assurant un contrôle synergique des micro-organismes. Étant donné que DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 sont caractérisés par une destruction extrêmement rapide, la prolifération des microbes et leurs problèmes visqueux sont rapidement réduits. Les systèmes fonctionnent mieux, avec une plus grande efficacité et à moindre coût. En fait, lorsqu'un biocide efficace non oxydant est requis, aucun ne peut égaler l'ensemble des performances offertes par DOWAntimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536. Son action rapide donne des résultats rapidement. Vous obtenez également le contrôle de la boue et des algues. Pourtant, la faible persistance du DBNPA minimise les problèmes de sécurité et d'environnement liés aux rejets d'eau et aux émissions atmosphériques. Que se passe-t-il lorsque vous traitez des systèmes avec les antimicrobiens DOW 7287 et 8536? Les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 sont totalement miscibles à l'eau et se dispersent facilement lors de leur introduction dans votre système. Les micro-organismes qui entrent en contact avec ces antimicrobiens sont rapidement tués par un mécanisme qui semble impliquer une réaction avec la fraction protéique de la membrane cellulaire et l'inactivation des systèmes enzymatiques. La grande majorité des micro-organismes sont tués en cinq à dix minutes

Au moment de l'introduction, les antimicrobiens DOW 7287 et 3536 commencent à se dégrader. En fin de compte, seuls le dioxyde de carbone, l'ammoniac et l'ion bromure restent en tant que produits finaux. L'ensemble du processus pourrait avoir lieu avec une demi-vie inférieure à une demi-heure, selon les conditions du système. Mais comme un contrôle microbien efficace est obtenu avant la dégradation, l'effet ultime est pratiquement idéal. L'activité antimicrobienne presque instantanée se combine avec une décomposition chimique rapide pour présenter l'un des moyens les plus rentables d'éliminer la contamination microbiologique avec un minimum de préoccupation environnementale. Les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 agissent rapidement sur les bactéries, les champignons, les levures et les algues Les formulations DOW DBNPA sont des antimicrobiens à large spectre qui contrôlent rapidement les champignons, les levures, les bactéries et les algues. Ils sont également efficaces contre les bactéries délétères, y compris l’agent étiologique de la légionellose (Legionella pneumophila). Les taux de mortalité contre des bactéries spécifiques sont indiqués dans le tableau 1, les propriétés algistatiques et algicides sont énumérées dans le tableau 2, et les effets sur les bactéries sulfato-réductrices et hétérotrophes sont indiqués dans le tableau 3.

Les systèmes d'eau de recirculation sont généralement contaminés par des organismes fongiques et bactériens, et parfois par des algues. De plus, leurs spores et leurs cellules reproductrices sont continuellement présentes dans l'air, de sorte que la probabilité d'innoculation répétée est extrêmement élevée d'un point de vue biologique. Grâce à leur action destructrice extrêmement rapide, les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 contrôlent efficacement les micro-organismes qui entrent avant qu'ils ne puissent créer des problèmes. Étant donné que la plupart des micro-organismes sont tués très peu de temps après l’exposition, les générations filles n’ont généralement pas le temps de se développer. La destruction rapide signifie la destruction de première génération, ce qui contribue grandement à empêcher l'adaptation au biocide ou à se défendre par la sécrétion de biofilm. Le taux de destruction dépasse le taux de dégradation Le DOW DBNPA produit généralement un taux de destruction de 99,999 pour cent avant qu'il ne se dégrade suffisamment pour perdre son efficacité. La figure 1 montre le profil de dégradation du DOW DBNPA pour diverses combinaisons de température et de pH. À pH neutre et à des températures de fonctionnement normales du système, le DOW DBNPA présente une demi-vie d'environ neuf heures. À mesure que le pH augmente, le taux de dégradation du DOW DBNPA augmente, mais une destruction microbienne pratiquement complète est obtenue bien avant qu'une dégradation significative ne se produise. Comme le montre la figure 2, le DOW DBNPA atteint facilement 99,999% de destruction en moins de trois heures, même dans les systèmes alcalins.


Compatible et synergique avec le traitement au chlore DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 fournissent d'excellents résultats dans les programmes de co-traitement avec le chlore. Aucune des deux substances ne réagit, ne dégrade ou n'inhibe l'activité antimicrobienne de l'autre. Dans les programmes de traitement combiné dans des systèmes plus grands, les antimicrobiens DOW DBNPA aident à contrôler une plus grande variété de micro-organismes que le traitement au chlore seul.

DOW DBNPA et contrôle de Legionella pneumophila Depuis l'identification de Legionella pneumophila comme agent étiologique de la «maladie du légionnaire», le US Public Health Service Center for Disease Control (CDC) a recommandé que les tours de refroidissement et les condenseurs évaporatifs soient maintenus efficacement afin de minimiser la possibilité que ces systèmes servent de voies de transmission de la maladie. DOW Antimicrobial 7287 (20% de DBNPA) a été testé en laboratoire contre L. pneumophila. Le CDC a publié les résultats provisoires d'une étude de laboratoire sur l'efficacité de six biocides contre L. pneumophila dans le rapport hebdomadaire sur la morbidité et la mortalité du 22 juin 1979. Dow Antimicrobial 7287 s'est avéré efficace pour empêcher la récupération de l'organisme cible à partir de l'eau d'essai. Le département de biologie de l'Université d'État de Memphis a également évalué l'antimicrobien DOW 7287 contre L. pneumophila. Dans un environnement sans compromis utilisé dans leur procédure de laboratoire (0,85% de solution saline), DOW Antimicrobial 7287 a donné une inhibition complète de L. pneumophila à 20 ppm et une exposition de 2 heures (Developments in Industrial Microbiology, Volume 21).
Cependant, la capacité de cette formulation à contrôler la croissance ou à inactiver la maladie du légionnaire causant des bactéries lors du refroidissement par eau


Les antimicrobiens DOW DBNPA minimisent les préoccupations environnementales Peut-être le plus important, les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 offrent un ensemble environnemental inégalé, ce qui permet aux fabricants de papier de se conformer beaucoup plus facilement aux réglementations environnementales de plus en plus strictes régissant leur industrie. Pour commencer, les antimicrobiens DOW DBNPA sont utilisés à de faibles concentrations. Et contrairement aux autres slimicides d'usine, ils présentent une dégradation rapide en dioxyde de carbone, ammoniac et ion bromure - qui sont tous considérés comme inoffensifs dans l'environnement aux faibles niveaux rencontrés. Conforme aux exigences de la FDA Les deux DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 satisfont aux exigences de la Food and Drug Administration (FDA) pour une utilisation comme slimicide dans la fabrication de papier et de carton destinés à entrer en contact avec les aliments lorsqu'ils sont utilisés à un niveau maximal de 0,1 lb 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide / tonne de fibres en poids sec, par 21 CFR 176.300 (anciennement sous 2I CFR 121.2505). La destruction rapide minimise les problèmes de qualité Les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 offrent des taux de destruction microbienne exceptionnellement rapides - plus rapides que pratiquement tout autre slimicide.
Lorsque les premiers signes de contamination microbienne (piqûres, fisheyes) apparaissent dans le papier fini, les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 peuvent être ajoutés à la pâte pour arrêter un problème de contamination mineur avant qu'il ne s'aggrave.


Méthode d'ajout recommandée Vous pouvez alimenter l'un ou l'autre des produits, DOW Antimicrobial 7287 ou DOW Antimicrobial 8536, avec une pompe doseuse à tout moment où un mélange uniforme peut être obtenu. Veuillez consulter la Section III, «Corrosivité», pour des suggestions concernant l'équipement. Les points d'ajout typiques sont les batteurs, l'entrée ou la décharge de la Jordanie, les coffres cassés, les coffres de rangement, les sauvegardes et / ou les réservoirs d'eau vive. De plus, DOW Antimicrobial 7287 ou DOW Antimicrobial 8536 peut être ajouté avant les zones contaminées dans le système. Les deux produits slimicides peuvent être ajoutés en continu ou périodiquement, avec des ajustements dans les intervalles entre les ajouts et les niveaux de dose en fonction d'inspections visuelles, d'analyses microbiologiques et / ou d'observations expérimentées d'un représentant du traitement de l'eau. Niveaux de traitement Pour contrôler la croissance des bactéries, des champignons et des levures dans les usines de pâtes, papiers et cartons, ajouter DOW Antimicrobial 7287 ou DOW Antimicrobial 8536 aux taux indiqués dans le tableau 6 ou le tableau 7.


L'utilisation des antimicrobiens DOW 7287 et 8536 dans des systèmes de refroidissement à passage unique dans le cadre d'un programme de gestion totale de l'eau peut contrôler efficacement la contamination microbienne et prévenir les problèmes associés à ces croissances. DOWAntimicrobial 7287 et DOWAntimicrobial 8536 sont enregistrés auprès de l'EPA pour les systèmes à passage unique Les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 sont deux des rares biocides dont les propriétés environnementales leur permettent d'être enregistrés auprès de l'EPA pour les systèmes de refroidissement à passage unique. Leur dégradation rapide après contrôle microbien est la clé. Le rejet des effluents contenant les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 dans l'eau publique est autorisé s'il est effectué conformément à un permis NPDES.


L'utilisation des antimicrobiens DOW 7287 et 8536 dans des systèmes de refroidissement à passage unique dans le cadre d'un programme de gestion totale de l'eau peut contrôler efficacement la contamination microbienne et prévenir les problèmes associés à ces croissances. DOWAntimicrobial 7287 et DOWAntimicrobial 8536 sont enregistrés auprès de l'EPA pour les systèmes à passage unique Les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 sont deux des rares biocides dont les propriétés environnementales leur permettent d'être enregistrés auprès de l'EPA pour les systèmes de refroidissement à passage unique. Leur dégradation rapide après contrôle microbien est la clé. Le rejet des effluents contenant les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 dans l'eau publique est autorisé s'il est effectué conformément à un permis NPDES.


Performances synergiques avec le chlore Comme pour les systèmes de refroidissement à recirculation, le chlore et le DOW DBNPA ne sont pas seulement compatibles dans les systèmes de refroidissement à passage unique, mais présentent un fort effet synergique et des taux de destruction plus rapides. La figure 3 à la page 8 montre la puissance de cette synergie dans les systèmes à pH neutre. Méthode d'ajout recommandée Ajouter les formulations DOW DBNPA à l'eau d'entrée de l'échangeur de chaleur, en fonction du débit à travers le système, ou avant toute autre zone contaminée. L'addition doit être faite avec une pompe doseuse; il peut être intermittent ou continu selon la gravité de la contamination et le temps de rétention dans le système. Du fait que l'eau de refroidissement passe à travers les surfaces d'échange thermique d'un système à passage unique sur une base ponctuelle, l'alimentation en limace d'un biocide dans l'eau d'entrée ne serait généralement ni pratique ni efficace. Le contrôle doit être basé sur une inspection visuelle, des analyses microbiologiques ou les observations expérimentées d'un représentant du traitement de l'eau. Niveaux de traitement Pour lutter contre la croissance bactérienne, fongique et algale dans les systèmes de refroidissement à passage unique, ajouter DOW Antimicrobial 7287 ou DOW Antimicrobial 8536 aux taux indiqués dans le tableau 8 ou le tableau 9.


Méthode d'ajout recommandée DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 sont mieux ajoutés au puisard du laveur d'air à l'aide d'une pompe doseuse.
Ces antimicrobiens peuvent être ajoutés sur une base continue ou par intermittence, si nécessaire pour maintenir le contrôle.
Le contrôle doit être basé sur une inspection visuelle, des analyses microbiologiques ou sur l'observation expérimentée d'un représentant du traitement de l'eau. Niveaux de traitement Pour le contrôle des bactéries et des champignons dans les systèmes de lavage d'air industriels, ajouter DOW Antimicrobial 7287 ou DOW Antimicrobial 8536 aux taux indiqués dans le tableau 10 ou le tableau 11. Du point de vue de l'économie et du confort des travailleurs, il est important d'éviter de dépasser le doses maximales recommandées données ici. Un traitement excessif modéré peut provoquer la formation d'odeurs désagréables sur le lieu de travail, tandis qu'un traitement excessif sévère peut provoquer un larmoiement.

Les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 tuent les micro-organismes dans l'eau d'injection pour une récupération améliorée du pétrole sous la surface. DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 sont enregistrés auprès de l'EPA pour une utilisation dans le contrôle des bactéries formant des boues, des bactéries produisant des sulfures, des levures et des champignons dans les eaux de champs pétrolifères, les inondations de polymères ou micellaires, les systèmes d'évacuation des eaux et autres eaux de champs pétrolifères. systèmes. Note spéciale sur les bactéries sulfato-réductrices Lors du test selon la méthode de test de l'American Petroleum Institute (API) RP-38, «Recommended Practice for Analysis of Subsurface Injection Water»,
10 ppm de DBNPA permet un contrôle efficace des Desulfovibrio desulfuricans. Cependant, le DOW DBNPA peut être désactivé chimiquement en présence d'agents réducteurs puissants tels que le sulfure d'hydrogène (H2S) - et dans une bien moindre mesure par des piégeurs d'oxygène résiduels tels que le bisulfite de sodium et le bisulfite d'ammonium. Ainsi, bien que le DOW DBNPA tue les bactéries sulfato-réductrices si elles n'ont pas encore formé de H2S, ses performances antimicrobiennes seront sévèrement restreintes ou éliminées si les bactéries ont déjà produit du H2S. Méthodes d'ajout recommandées Pour le contrôle microbien dans l'eau des champs pétrolifères, ajouter DOW Antimicrobial 7287 ou DOW Antimicrobial 8536 avec une pompe doseuse en continu ou par intermittence. Des ajouts peuvent être effectués au niveau des débouchures d'eau libre, avant ou après les pompes d'injection et les collecteurs de puits d'injection. Niveaux de traitement recommandés Pour lutter contre les bactéries formant des boues, les bactéries produisant des sulfures, les levures et les champignons dans l'eau des champs pétrolifères, les inondations de polymères ou micellaires ou d'autres systèmes d'eau des champs pétrolifères, ajouter soit DOW Antimicrobial 7287 ou DOW Antimicrobial 8536 aux taux indiqués dans le tableau 12 ou Tableau 13.

Utilisation avec les biopolymères DOW Antimicrobial 7287 s'est avéré efficace pour lutter contre les bactéries, les levures et les champignons dans les solutions aqueuses de biopolymère utilisées dans les opérations d'inondation. Ajouter 15 à 80 ppm de DOW Antimicrobial 7287 (1,2 à 6,4 gal de 7287 par 2400 barils d'eau) ou 60 à 320 ppm de DOW Antimicrobial 8536 (5,4 à 28,6 gal de 8536 par 2400 barils d'eau). Les ajouts doivent être effectués avec une pompe doseuse immédiatement après la préparation de la solution aqueuse de biopolymère pour contrôler les organismes qui causent une perte de viscosité, une odeur ou qui sont des agents corrosifs potentiels.

L'ajout d'un antimicrobien DOW DBNPA dans le cadre d'un programme de gestion totale des fluides de travail des métaux peut contrôler efficacement les bactéries, les champignons et les levures, prolongeant la durée de vie utile des fluides, éliminant les odeurs et tuant les bactéries pathogènes. DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 sont homologués pour une utilisation dans les fluides de travail des métaux en émulsion d'huile, synthétiques et semi-synthétiques. DOW DBNPA doit être ajouté au fluide de travail des métaux après que le concentré a été dilué avec de l'eau (ajout au bord du réservoir). DOW DBNPA n'est pas approprié pour l'ajout au concentré de fluide de travail des métaux. Les deux DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536 sont efficaces dans les concentrés de fluides de travail des métaux qui ont été dilués dans l'eau dans des rapports de 1: 4-1: 100. Excellentes performances dans les systèmes à faible pH L'activité biocide des antimicrobiens DOW DBNPA est meilleure dans les systèmes de fluides de travail des métaux à pH plus bas. Par exemple, il fonctionnerait bien dans les fluides utilisés dans la formation de canettes en aluminium en deux pièces, dans lesquels le pH du fluide sera généralement proche de 6. Méthode recommandée d'addition Les antimicrobiens DOW 7287 ou 8536 peuvent être introduits directement dans le réservoir de collecte avec une pompe doseuse .
Évitez d'ajouter des doses de limaces avec un seau ou un contenant ouvert, en particulier au niveau d'utilisation maximal recommandé; cette pratique peut provoquer l'évolution locale de vapeurs irritantes.
Les deux produits peuvent être ajoutés en continu ou périodiquement selon les besoins pour maintenir le contrôle de la croissance microbienne. Le contrôle doit être basé sur une inspection visuelle, des analyses microbiologiques et / ou des observations expérimentées d'un représentant du traitement de l'eau. Niveaux de traitement recommandés Les excroissances de bactéries, de levures et de champignons susceptibles de détériorer les fluides de travail des métaux contenant de l'eau peuvent être contrôlées en ajoutant DOW Antimicrobial 7287 ou DOWAntimicrobial 8536 aux niveaux indiqués dans le tableau 14 ou le tableau 15.

Le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) est l'ingrédient actif de DOW Antimicrobial 7287 et DOW Antimicrobial 8536.
Ces produits sont formulés avec du DOW Polyglycol E-200 et / ou du tétraéthylène glycol et de l'eau.
Ces formulations font l'objet des brevets US 3 689 660; 3.928.575; et 4 163 798, et remplacez ceux formulés par du Polyglycol E-200 uniquement.
D'autres brevets sont en instance. Nom chimique: 2, 2-dibromo-3-nitrilopropionamid


Compatibilité avec d'autres eaux
Produits chimiques de traitement
DOW Antimicrobial 7287 et DOW
Les antimicrobiens 8536 sont compatibles avec la plupart
les produits chimiques de traitement de l'eau, la plupart des produits chimiques du papier, et tolèrent des charges organiques élevées.
Ils sont également compatibles avec le chlore et
présentent un antimicrobien synergique significatif
effet lorsque l'un ou l'autre est utilisé comme co-traitement avec du chlore


Ingrédient actif 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide
Numero CAS
de DBNPA
1022-01-2
Pourcentage actif 20 pour cent pour l'antimicrobien DOW
Ingrédient 7287
5 pour cent pour l'antimicrobien DOW
8536
Ingrédients inertes Polyéthylène glycol / eau
Couleur Clair à ambré
Apparence Liquide
Odeur faible, légèrement antiseptique
Point de congélation Environ -50 ° C (selon ASTM D-97)
Point d'écoulement Environ -45 ° C (selon ASTM D-97)
Écoulement libre environ -30 ° C (selon ASTM D-97)
Freeze -Thaw
Stabilité Réussi 7 cycles de -15 ° à + 20 ° C
Point d'ébullition> 120 ° C pour la solution, mais actif
l'ingrédient se décompose
Densité 1,24-1,27 g / ml @ 23 ° C pour (7287)
1,14-1,17 g / ml à 23 ° C pour (8536)
Miscibilité Miscible avec l'eau en tout
proportions
La pression de vapeur
(DBNPA) 2 x 10-5 mmHg à 25 ° C
Point d'éclair Aucun détecté (COC)
Coefficient de partage P = 0,1 pour huile minérale / eau
L'analyse de la stabilité du stockage montre que 95% des
concentration originale de l'actif
ingrédient dans 7287 et 8536
reste dans un stockage approprié


Les antimicrobiens DOW 7287 et 8536 sont sensibles à la température.
Par conséquent, toutes les sources externes de chaleur ou d'énergie doivent être éliminées ou contrôlées pour assurer la stabilité et la sécurité du produit. Les sources potentielles de chaleur ou d'énergie sont les suivantes: lumière du soleil, rayonnement, lumières et radiateurs d'entrepôt, agitateurs et pompes, et vapeur utilisée pour décongeler une conduite ou un tambour gelé. N'oubliez pas que le volume de stockage a un effet direct sur la vitesse de décomposition du produit. Les clients doivent examiner attentivement leurs opérations et tenir compte de ces points. Des tests de dépistage ont établi des matériaux de construction appropriés pour la manipulation de l'antimicrobien DOW 7287 (20% de DBNPA dans du polyéthylène glycol). Le polyéthylène glycol est essentiellement non corrosif, par conséquent, le potentiel de corrosion des deux produits formulés est fonction de l'augmentation de la concentration de DBNPA. DOW Antimicrobial 7287 (20% de DBNPA) représente le pire des cas, mais les conclusions et recommandations présentées ici doivent également être suivies pour DOW Antimicrobial 8536 (5% de DBNPA) pour garantir une marge de sécurité adéquate. Taux de température / décomposition Les antimicrobiens DOW DBNPA sont efficaces et sans danger pour l'environnement en tant que biocides lorsqu'ils sont correctement administrés. Cependant, le composant actif, le dibromonitrilopropionamide, est sensible à la température et se décomposera de manière exothermique (dégagera de la chaleur) à des températures élevées. De plus, sa vitesse de décomposition augmente avec l'augmentation de la température une fois que la réaction exothermique commence. Si les antimicrobiens DBNPA sont stockés dans des conditions adiabatiques où cette chaleur ne peut pas être transférée à l'air ambiant assez rapidement, la température du liquide dans le récipient augmentera avec la décomposition, ce qui à son tour augmentera la vitesse de décomposition. En général, il n'y a pas de danger grave avec la manutention en vrac des formulations eau-glycol à 20 pour cent et à 5 pour cent de DBNPA.

Le biocide DBNPA a besoin de soutien pour rester sur le marché
12 mars 2020
L'entreprise doit se manifester avant le 10 mars 2021
L'Europe 
Les biocides
Substances actives
EDC
BPR
L'Echa a invité les entreprises à se manifester si elles souhaitaient soutenir la substance active biocide 2,2-dibromo-2-cyanoacétamide (DBNPA) dans le programme d'examen des biocides.

L'invitation concerne l'utilisation du produit chimique dans:

désinfectants et algicides non destinés à être appliqués directement aux humains ou aux animaux (type de produit deux); et
conservateurs des fluides de travail ou de coupe (type de produit 13).
La société qui suivait auparavant le DBNPA dans le cadre du programme d'examen a retiré son soutien.

Pour que la substance reste sur le marché de l'UE, une nouvelle société de soutien doit se présenter d'ici le 10 mars 2021.

Le DBNPA est principalement utilisé pour désinfecter les récipients de transformation des aliments. La substance est un perturbateur endocrinien potentiel et un candidat à la substitution en vertu du règlement sur les produits biocides (RPB).

Si personne ne se présente pour soutenir la substance, une demande d'évaluation dans le cadre du BPR serait toujours possible. Cependant, il devrait être enregistré en tant que nouvelle substance active et les produits qui en contiennent restent hors du marché jusqu'à ce qu'une décision d'approbation soit prise.

ACTICIDE DB 20
20% de 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA)
Eaux de traitement des usines de pâtes et papiers, tours de refroidissement, échangeurs de chaleur et systèmes de climatisation
Protection à court terme des produits industriels tels que les dispersions de polymères, les boues de pigments et minéraux et les dispersions de cire
Stérilisant dans les programmes d'amélioration de l'hygiène des plantes

   

Qualité technique 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide.
Enregistré uniquement pour une utilisation non-fifra aux États-Unis
Biocide à destruction rapide.
Contrôle les bactéries, les champignons et les algues dans les processus industriels et les systèmes d'eau, y compris: les usines de papier, les systèmes d'eau de refroidissement industriels.
Contrôle la formation de boue dans les systèmes de lavage à air.

Emplacement Web publié
https://doi.org/10.1128/aem.01336-19
La production de pétrole et de gaz non conventionnels continue d'augmenter, mais les effets de l'activité de fracturation hydraulique à haute densité (HF) à proximité des écosystèmes aquatiques ne sont pas entièrement compris.
Un biocide couramment utilisé dans HF, le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA), a été étudié dans des microcosmes de courants d'eau de surface HF impactés (HF +) versus HF non impactés (HF-) pour (i) comparer la communauté microbienne réponse, (ii) étudier les produits de dégradation du DBNPA sur la base d'une exposition passée aux HF, et (iii) comparer les différences de réponse de la communauté microbienne et les similitudes entre les biocides HF DBNPA et le glutaraldéhyde. La communauté microbienne a répondu au DBNPA différemment dans les microcosmes HF impactés par rapport aux HF non impactés en termes de nombre de copies de gène d'ARNr 16S quantifiées, de diversité alpha et bêta et d'analyses d'abondance différentielle de la composition de la communauté microbienne au fil du temps. Les différences dans les changements de la communauté microbienne ont affecté la dynamique de dégradation. Les communautés microbiennes affectées par HF étaient plus sensibles au DBNPA, ce qui a fait persister le biocide et les sous-produits de la dégradation plus longtemps que dans les microcosmes non impactés par HF.
Au total, 17 sous-produits du DBNPA ont été détectés, nombre d'entre eux n'étant pas largement connus sous le nom de sous-produits du DBNPA.
Bon nombre des sous-produits bromés détectés que l'on croit non caractérisés peuvent avoir des effets sur l'environnement et la santé.
Des taxons similaires étaient capables de tolérer le glutaraldéhyde et le DBNPA; cependant, le DBNPA n'était pas aussi efficace pour le contrôle microbien, comme indiqué par une diminution globale plus faible des copies du gène de l'ARNr 16S / ml après exposition au biocide, et un ensemble plus diversifié de taxons a pu le tolérer.
Ces résultats suggèrent que l'activité HF passée dans les cours d'eau peut affecter la réponse de la communauté microbienne aux perturbations environnementales telles que celles causées par le biocide DBNPA. capacité à répondre à de nouvelles perturbations environnementales et / ou anthropiques. Ces résultats démontrent que le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA), un biocide commun de fracturation hydraulique (HF), affecte différemment les communautés microbiennes en raison d'une exposition passée aux HF, persistant plus longtemps dans les eaux contaminées par HF (HF +). Ces résultats démontrent également que le DBNPA a une faible efficacité dans les communautés microbiennes environnementales, quel que soit l'impact de l'IC.
Ces résultats sont intéressants, car la compréhension des réponses microbiennes est essentielle pour formuler des stratégies de remédiation dans les environnements non conventionnels impactés par le pétrole et le gaz (UOG).
De plus, certains sous-produits de dégradation du DBNPA sont encore plus toxiques et récalcitrants que le DBNPA lui-même, et ce travail identifie de nouveaux sous-produits de dégradation bromés formés.

Afficher en plus grand
Réponse de la communauté microbienne des eaux de surface au biocide2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide, utilisé dans l'extraction non conventionnelle de pétrole et de gaz
Maria Fernanda Campa, a, bStephen M. Techtmann, cMallory P. Ladd, a, dJun Yan, e, fMegan Patterson, fAmanda Garcia de Matos Amaral, fKimberly E. Carter, gNikea Ulrich, hChristopher J.Grant, hRobert L.Hettich, a, dRegina Lamendella, hTerry C.Hazena, b, f, g, i, jaBredesen Center for Interdisciplinary Research and Graduate Education, University of Tennessee, Knoxville, Tennessee, USAb Division des biosciences, Oak Ridge National Laboratory, Oak Ridge, Tennessee, États-Unis Sciences biologiques, Michigan Technological University, Houghton, Michigan, USAdChemical Sciences Division, Oak Ridge National Laboratory, Oak Ridge, Tennessee, USAeKey Laboratory of Pollution Ecology and Environmental Engineering, Institute of Applied Ecology, Chinese Academy of Sciences, Shenyang, Liaoning, People's Republicof ChinefDépartement de microbiologie, Université du Tennessee, Knoxville, Tennessee, États-UnisgDépartement de génie civil et environnemental, Université du Tennessee, Knoxville, Tennessee, États-UnishDépartement de biologie , Juniata College, Huntingdon, Pennsylvania, USAiDepartment of Earth and Planetary Sciences, University of Tennessee, Knoxville, Tennessee, USA
Institute for a Secure and Sustainable Environment, Knoxville, Tennessee, États-Unis
ABSTRAIT
La production de pétrole et de gaz non conventionnels continue d'augmenter, mais les effets de l'activité de fracturation hydraulique à haute densité (HF) à proximité des écosystèmes aquatiques ne sont pas entièrement compris.
Un biocide couramment utilisé dans HF, le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA), a été étudié dans des microcosmes de cours d'eau de surface HF impactés (HF) versus HF non impacted (HF) pour (i) comparer la réponse de la communauté microbienne , (ii) étudier les produits de dégradation du DBNPA sur la base d'une exposition passée aux HF, et (iii) comparer les différences de réponse de la communauté microbienne et les similitudes entre les biocides HF DBNPA et le glutaraldéhyde.
La communauté microbienne a répondu au DBNPA différemment dans les microcosmes HF impactés par rapport aux HF non impactés en termes de nombre de copies de gène d'ARNr 16S quantifiées, de diversité alpha et bêta et d'analyses d'abondance différentielle de la composition de la communauté microbienne au fil du temps.

Les différences dans les changements de la communauté microbienne ont affecté la dynamique de dégradation.
Les communautés microbiennes touchées par HF étaient plus sensibles au DBNPA, ce qui faisait que le biocide et les sous-produits de la dégradation persistaient plus longtemps que dans les micro-cosmes non impactés par HF.
Au total, 17 sous-produits du DBNPA ont été détectés, dont beaucoup ne sont pas largement connus comme sous-produits du DBNPA.
Bon nombre des sous-produits bromés détectés que l'on croit non caractérisés peuvent avoir des effets sur l'environnement et la santé.
Des taxons similaires étaient capables de tolérer le glutaraldéhyde et le DBNPA; cependant, le DBNPA n'était pas aussi efficace pour le contrôle microbien, comme indiqué par une diminution globale plus faible des copies du gène de l'ARNr 16S / ml après exposition au biocide, et un ensemble plus diversifié de taxa était capable de le tolérer.
Ces résultats suggèrent que l'activité HF passée dans les cours d'eau peut affecter la réponse de la communauté microbienne aux perturbations environnementales telles que celles provoquées par le biocide DBNPA.

IMPORTANCE
L'activité pétrolière et gazière non conventionnelle peut affecter le pH, le carbone organique total et les communautés microbiennes dans les eaux de surface, modifiant leur capacité à réagir aux perturbations environnementales et / ou anthropiques.
Ces résultats démontrent que le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA), un biocide courant de fracturation hydraulique (HF), affecte différemment les communautés microbiennes en raison de la précédente expo-CitationCampa MF, Techtmann SM, Ladd MP, Yan J, Patterson M, Garcia de Matos Amaral A, Carter KE, Ulrich N, Grant CJ, Hettich RL, Lamendella R, Hazen TC. 2019. Réponse de la communauté microbienne de l'eau de surface au biocide2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide, utilisé dans l'extraction non conventionnelle de pétrole et de gaz. ApplEnviron Microbiol 85: e01336-19.https: //doi.org/10.1128/AEM.01336-19.EditorRebecca E. Parales, Université de Californie, Davis Copyright © 2019 Campa et al. Il s'agit d'un article en libre accès distribué sous les termes de la licence internationale Creative Commons Attribution 4.0. Adresse de correspondance à Terry C. Hazen, tchazen @ utk.edu

Microbiologie appliquée et environnementale16 octobre 2019
sûr, persistant plus longtemps dans les eaux impactées par HF (HF). Ces résultats démontrent également que le DBNPA a une faible efficacité dans les communautés microbiennes environnementales, indépendamment de l'impact HF.
Ces résultats sont intéressants, car la compréhension des réponses microbiennes est essentielle pour formuler des stratégies de remédiation dans les environnements non conventionnels impactés par le pétrole et le gaz (UOG).
De plus, certains sous-produits de dégradation du DBNPA sont encore plus toxiques et récalcitrants que le DBNPA lui-même, et ce travail identifie de nouveaux sous-produits de dégradation bromés formés.

MOTS CLÉS: DBNPA, fracturation hydraulique, communautés microbiennes, écologie microbienne, pétrole et gaz non conventionnels, contamination de l'eau

L'extraction non conventionnelle de pétrole et de gaz (UOG) a révolutionné l'industrie de l'énergie aux États-Unis.
L'utilisation de la fracturation hydraulique (HF) a rendu disponibles des réserves d'UOG auparavant inaccessibles pour une extraction économiquement réalisable et a poussé les États-Unis vers l'indépendance énergétique (1). De multiples préoccupations environnementales ont accompagné cette croissance de la production d'énergie.
Les biocides sont parmi les produits chimiques les plus couramment ajoutés aux fluides HF. Les biocides sont utilisés dans les opérations HF pour contrôler la corrosion induite par les microbes des enveloppes et des tuyaux et le dégagement de gaz causé par les bactéries productrices d'acide et réductrices de sulfate (2).
Cependant, les biocides ont suscité des inquiétudes pour plusieurs raisons.
Les biocides ont divers degrés d'efficacité rapportés en raison de la résistance topotentielle ou de l'inactivation des biocides dans des conditions HF (2–5).
De plus, leur toxicité et leur impact potentiel sur l'environnement restent un sujet controversé (2,6).
Le sort de ces biocides dans l'environnement et leur impact sur les communautés microbiennes sont mal connus.
Le biocide 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA) est le deuxième biocide le plus couramment utilisé dans l'UOG après le glutaraldéhyde.
Le DBNPA est un biocide électrophile à action rapide; il est rapide et efficace au contact, mais la protection n'est pas durable (7).
Ce biocide inhibe les fonctions biologiques essentielles en réagissant avec les nucléophiles (en particulier les nucléophiles contenant du soufre) à l'intérieur de la cellule (8).
Le DBNPA et certains de ses produits de dégradation peuvent également être nocifs pour les humains et les animaux.
Il a été démontré que ces composés associés sont modérément à hautement toxiques par ingestion et inhalation, peuvent être corrosifs pour les yeux et ont été montrés dans des études sur les animaux terrestres et aquatiques comme causant des problèmes de développement (9,10).
Cependant, le DBNPA n'est pas toxique pour toute la vie, car il est biodégradable dans des conditions aérobies et anaérobies, avec une demi-vie biotique rapportée de moins de 4 h dans les deux conditions à pH neutre (10).
Cependant, l'hydrolyse et la demi-vie de photolyse aquatique de ce composé dépendent du pH, une dégradation plus rapide se produisant à un pH plus alcalin.
Par exemple, les demi-vies abiotiques du DBNPA à pH 5, 7 et 9 sont respectivement de 67 jours, 63 h et 73 min (10).

Inversement, un pH bas a été caractéristique des courants impactés par HF (11,12), qui fournissent ainsi des conditions favorables à la stabilité du DBNPA et de ses produits de dégradation.
Les produits de la biodégradation du DBNPA sont les mêmes sous métabolisme aérobie et anaérobie (10).
Néanmoins, l'abondance relative de ces intermédiaires de dégradation et leurs demi-vies rapportées varient en fonction de conditions telles que le pH, l'hydrolyse, la photolyse, la présence de nucléophiles et les conditions aérobies ou anaérobies (10,13).
Il existe deux voies de dégradation connues du DBNPA (Fig. S1).
La première voie implique l'hydrolyse du DBNPA en dibromoacétonitrile (DBAN), puis en dibromoacétamide (DBAM) et enfin en acide dibromoacétique.
Le DBAN est plus récalcitrant et trois fois plus toxique que le DBNPA (13).
L'acide dibromoacétique, un sous-produit de désinfection problématique (14), a une demi-vie de 300 jours et se décompose en acide glyoxylique, acide oxalique, ions bromure et dioxyde de carbone (15).
Cependant, une présence plus élevée de carbone organique total (COT) et / de réactions ornucléophiles sous lumière UV favorise une deuxième voie de dégradation, où le DBNPA se dégrade en monobromonitrilopropionamide (MBNPA), un composé deux fois moins toxique que le DBNPA (13), puis en cyanoacétamide ( CAM) (13,15).
Il a déjà été démontré que les cours d'eau touchés par les HF contiennent de plus grandes quantités de matières organiques dissoutes qui continuent d'augmenter, mais les effets de l'activité de fracturation hydraulique à haute densité (HF) à proximité des écosystèmes aquatiques ne sont pas entièrement compris.
Un biocide couramment utilisé dans HF, le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA), a été étudié dans des microcosmes de flux d'eau de surface HF-impactés (HF +) versus HF-non impactés (HF-)
(i) comparer la réponse de la communauté microbienne,
(ii) étudier les produits de dégradation du DBNPA sur la base d'une exposition passée aux HF, et
(iii) comparer les différences de réponse de la communauté microbienne et les similitudes entre les biocides HF DBNPA et le glutaraldéhyde.
La communauté microbienne a répondu au DBNPA différemment dans les microcosmes HF impactés par rapport aux HF non impactés en termes de nombre de copies de gène d'ARNr 16S quantifiées, de diversité alpha et bêta et d'analyses d'abondance différentielle de la composition de la communauté microbienne au fil du temps.
Les différences dans les changements de la communauté microbienne ont affecté la dynamique de dégradation.
Les communautés microbiennes affectées par HF étaient plus sensibles au DBNPA, ce qui a fait persister le biocide et les sous-produits de la dégradation plus longtemps que dans les microcosmes non impactés par HF.
Au total, 17 sous-produits du DBNPA ont été détectés, nombre d'entre eux n'étant pas largement connus sous le nom de sous-produits du DBNPA.
Bon nombre des sous-produits bromés détectés que l'on croit non caractérisés peuvent avoir des effets sur l'environnement et la santé.
Des taxons similaires étaient capables de tolérer le glutaraldéhyde et le DBNPA; cependant, le DBNPA n'était pas aussi efficace pour le contrôle microbien, comme indiqué par une diminution globale plus faible des copies du gène de l'ARNr 16S / ml après exposition au biocide, et un ensemble plus diversifié de taxons a pu le tolérer.
Ces résultats suggèrent que l'activité HF passée dans les cours d'eau peut affecter la réponse de la communauté microbienne aux perturbations environnementales telles que celles causées par le biocide DBNPA.

IMPORTANCE

L'activité pétrolière et gazière non conventionnelle peut affecter le pH, le carbone organique total et les communautés microbiennes dans les eaux de surface, modifiant leur capacité à répondre à de nouvelles perturbations environnementales et / ou anthropiques.
Ces résultats démontrent que le 2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide (DBNPA), un biocide commun de fracturation hydraulique (HF), affecte différemment les communautés microbiennes en raison d'une exposition passée aux HF, persistant plus longtemps dans les eaux contaminées par HF (HF +).
Ces résultats démontrent également que le DBNPA a une faible efficacité dans les communautés microbiennes environnementales, quel que soit l'impact de l'IC.
Ces résultats sont intéressants, car la compréhension des réponses microbiennes est essentielle pour formuler des stratégies de remédiation dans les environnements non conventionnels impactés par le pétrole et le gaz (UOG).
De plus, certains sous-produits de dégradation du DBNPA sont encore plus toxiques et récalcitrants que le DBNPA lui-même, et ce travail identifie de nouveaux sous-produits de dégradation bromés formés.

Efficacité du DBNPA contre Legionella pneumophila: résultats expérimentaux dans un système hydrique modèle.
Auteur (s): GAO V., ZHOU P., LIN Y. E.

Résumé

Bien que le chlore soit le meilleur biocide pour lutter contre les légionelles, la corrosion est un inconvénient majeur associé à son utilisation.
Les biocides non oxydants ont l'avantage de réduire la corrosion mais peuvent avoir une efficacité marginale.
Le DBNPA (2,2-dibromo-3-nitrilopropionamide) est un biocide non oxydant qui a démontré une efficacité à court terme contre Legionella après une exposition à une dose unique de 8 à 19 ppm, mais le dosage à ces niveaux n'est pas économiquement réalisable. Par conséquent, l'objectif de l'étude était de comparer l'efficacité des doses limaces de 5,0 ppm et 15,0 ppm de DBNPA par rapport à 5,0 ppm et 1,0 ppm avec des doses multiples pour atteindre un niveau résiduel de 1,0 ppm de DBNPA sur une période de 16 jours.


2 2-Dibromo-3-Nitrilopropionamide (DBNPA)
N ° CAS: 10222-01-2

Formule moléculaire: C3H2Br2N2O

Poids moléculaire: 242

Formule structurelle:

liquide dbnpa

Propriétés
Le DBNPA est constitué de cristaux blancs. Il est soluble dans l'acétone, le polyéthylèneglycol, le benzène, l'éthanol, etc.

Le biocide DBNPA est stable dans des conditions acides et se décompose dans des conditions alcalines ou en présence de sulfure d'hydrogène.

Le DBNPA solide est un germicide efficace pour le système de recyclage des eaux.
Il peut pénétrer rapidement dans le cytocyste des microbes et les tuer en réagissant avec certaines protéines, arrêtant l'oxydoréduction des cellules.

Le biocide solide DBNPA a une bonne propriété de décapage, peu de poison et aucune mousse dans le système. Les solutions organiques peuvent être miscibles à l'eau.

Méthodes synthétiques
1. Préparation de l'acide chloroacétique, de l'acide cyanoacétique, de la dialkylaminoacroléine, de l'aminoacétal et du cyanoacétate de méthyle comme matière de départ.
Le cyanoacétamide est d'abord fabriqué. Et puis vous obtenez le biocide DBNPA par bromation cyanoacétamide.

2. La méthode de synthèse de l'acide chloroacétique comme matières de départ: l'acide chloroacétique neutralise le carbonate de sodium ou l'hydroxyde de sodium pour produire du chloroacétate de sodium.

Ensuite, le chloroacétate de sodium réagit avec le cyanure de sodium dans une solution de butanol pour produire du sodium d'acide cyanoacétique.
Après l'acidification avec de l'acide chlorhydrique concentré.

La réaction d'estérification entre l'acide cyanoacétique et le méthanol ou le butanol permet d'obtenir le cyanoacétate de méthyle.
Ensuite, préparez du cyanoacétamide après aminolyse.
Enfin, vous obtenez le DBNPA en bromant.

Caractéristiques
Index des articles
Dosage ≥ 99%
Point de fusion 122-128 ℃
pH (solution aqueuse à 1%) 4,0-6,5
Perte au séchage ≤ 1%
Applications
En tant que biocides à large spectre, le biocide DBNPA est largement utilisé dans les systèmes de circulation d'eau industriels, les grands climatiseurs et le grand centre de traitement des eaux usées pour éliminer les micro-organismes et les algues et décoller l'argile.
Il est également utilisé dans le processus de fabrication du papier pour éviter de réduire la qualité du papier par la génération de micro-organismes.

Ce biocide halogène convient à la coupe du métal de la liqueur de refroidissement, au système de récupération de l'huile, du latex et des contre-bois en tant que biocides anti-espion.
Il présente les avantages suivants: facile à manipuler; aucun risque d'oxydation inhabituel; performances et sécurité similaires dans les applications du papier et des champs pétrolifères; Utilisé pour le contrôle de la boue dans la partie humide de la papeterie et fonctionne exceptionnellement bien contre les bactéries formant de la boue.

Le DBNPA a démontré une efficacité exceptionnelle contre les biofilms et contre un large spectre de bactéries, de champignons et de levures.

De plus, les produits de la série DBNPA sont utilisés dans la conservation à court terme des revêtements et des additifs de revêtement tels que le latex, l'amidon et les boues minérales.

Le DBNPA est un biocide à action rapide / à destruction rapide qui est à large spectre et ne contient ni ne libère de formaldéhyde.

Emballage et stockage
Fûts de cartes de 25 kg avec double sac intérieur en PE ou exigences des clients. Stocker dans un environnement sec et frais et ventilé.

La durée de stockage est de deux ans.

Synonymes
2 2-Dibromo-2-cyanoacétamide, 2 2-Dibromo-3-nitrilopropionamide, 10222-01-2, Dibromo cyanoacétamide.


DBNPA (section 2.6.5)
Les membranes en général sont sujettes à l'encrassement en raison de plusieurs causes, dont l'une est l'encrassement biologique causé par des bactéries.
L'encrassement biologique peut former une base pour collecter d'autres débris et entraîner d'autres problèmes.
Les symptômes d'une membrane encrassée comprennent une diminution du débit de perméat à un débit d'alimentation constant, une pression accrue nécessaire pour maintenir un débit de perméat constant et une diminution du rejet de sel.
Afin d'éviter l'encrassement biologique, l'utilisation d'un biocide est recommandée.
Le biocide doit être dosé dès le début de l'utilisation d'une membrane neuve et / ou propre.
Voici les exigences pour un biocide:
• Les biocides doivent être compatibles avec la membrane.
• Ils doivent agir rapidement.
• Ils doivent être rentables.
• Le biocide doit avoir des caractéristiques de transport, de stockage, de stabilité et de manutention acceptables.
• Le biocide ne doit pas apparaître dans le perméat.
• Le biocide doit avoir un contrôle à large spectre; par exemple. organismes planctoniques et sessiles (la lutte contre les algues est saisonnière et situationnelle).
• Ils doivent être biodégradables.
• Ils doivent être compatibles avec les réglementations actuelles et à venir.

Un matériau adapté à cette application est le DBNPA (2,2, dibromo-3-nitrilo-proprionamide), qui présente les caractéristiques suivantes:
• Compatible avec la membrane
• Action rapide
• Rentable
• Caractéristiques acceptables de transport, de stockage, de stabilité et de manutention
• Contrôle à large spectre (par exemple, organismes planctoniques et sessiles); le contrôle des algues est saisonnier et situationnel
• Biodégradable Il existe plusieurs produits à base de DBNPA disponibles.

Dans les systèmes d'OI fonctionnant avec de l'eau d'alimentation biologiquement active, un biofilm peut apparaître dans les 3 à 5 jours après l'inoculation avec des organismes biologiques viables.
La fréquence optimale de désinfection sera spécifique au site et doit être déterminée par les caractéristiques de fonctionnement du système RO.
Il existe deux types d'application différents, le dosage de limaces et l'alimentation continue.
Pour la production d'eau de mer et d'eau industrielle saumâtre, l'ingrédient actif DBNPA peut être ajouté à l'eau d'alimentation RO à un taux allant jusqu'à 20 ppm, basé sur le débit d'eau d'alimentation, en utilisant un cycle d'addition d'au moins 30 minutes.
Lorsqu'il est utilisé dans la production d'eau potable, les limites de dosage de 3 ppm pour l'eau saumâtre et 12 ppm pour l'eau de mer, basées sur le débit d'eau d'alimentation, doivent être respectées.
Ceci permet de garantir que la SPAC approuvée (concentration active d'un seul produit) de 90 ppb de DBNPA n'est pas dépassée dans le perméat.
Lorsqu'il est utilisé dans la production d'eau potable, seule l'utilisation hors ligne du DBNPA est prise en charge.
Le DBNPA ne doit pas être ajouté en présence de résidus de bisulfite de sodium ou d'autres résidus d'agent réducteur qui sont ajoutés à l'eau d'alimentation du système RO.
Si l'eau d'alimentation doit contenir des quantités mesurables de bisulfite de sodium ou d'autres résidus d'agent réducteur, l'ajout d'agents réducteurs doit être suspendu au moins 15 minutes avant l'ajout de DBNPA afin d'éviter la décomposition de l'ingrédient actif.
Notez que bien que le DBNPA ne soit pas oxydant, il donne une réponse ORP d'environ 400 mV à des concentrations comprises entre 0,5 et 3 mg / L.
A titre de comparaison, le chlore et le brome donnent une réponse de l'ordre de 700 mV à 1 mg / L, qui augmente avec l'augmentation de la concentration.
Cette augmentation de l'ORP est normale lors de l'ajout de DBNPA et il est recommandé de contourner le point de consigne d'ORP lors de l'ajout de DBNPA.

2,2-dibromo-2-cyanoacetamide
2,2-dibromo-2-cyanoacetamide
2,2-dibromo-2-cyanoacetamide (DBNPA)
Acetamide, 2,2-dibromo-2-cyano-

Translated names
2,2-dibrom-2-cianacetamidas (DBNPA) (lt)
2,2-Dibrom-2-ciānacetamīds (DBNPA) (lv)
2,2-dibrom-2-cyanacetamid (DBNPA) (da)
2,2-Dibrom-2-cyanacetamid (DBNPA) (de)
2,2-dibrom-2-cyanoacetamid (DBNPA) (sv)
2,2-dibrom-2-kyanacetamid (DBNPA) (cs)
2,2-dibromi- 2-syaaniasetamidi (DBNPA) (fi)
2,2-dibromo- 2-cianoacetammide (DNBPA) (it)
2,2-dibromo-2-cianoacetamid (DBNPA) (sl)
2,2-Dibromo-2-cianoacetamida (DBNPA) (es)
2,2-dibromo-2-cianoacetamida (DBNPA) (pt)
2,2-dibromo-2-cianoacetamidă (DBNPA) (ro)
2,2-dibromo-2-cijanoacetamid (DBNPA) (hr)
2,2-dibromo-2-cyanoacetamide (DBNPA) (mt)
2,2-dibromo-2-cyanoacetamide (DBNPA) (no)
2,2-dibromo-2-cyanoacétamide (DBNPA) (fr)
2,2-dibromo-2-cyjanoacetamid (DBNPA) (pl)
2,2-dibromo-2-tsüanoatseetamiid (DBNPA) (et)
2,2-Dibroom-2-cyaanaceetamide (DBNPA) (nl)
2,2-dibróm-2-cianoacetamid (DBNPA) (hu)
2,2-dibróm-2-kyanoacetamid (DBNPA) (sk)
2,2-διβρωμο-2-κυανακεταμίδιο (DBNPA) (el)
2,2-дибромо-2-цианоацетамид (DBNPA) (bg)

IUPAC names
2, 2-Dibromo-3-nitrilopropionamide
2,2 DIBROMO-3-NITRILOPROPIONAMIDE
2,2-Dibrom-3-nitrilpropionamid
2,2-Dibromo-2-cyanoacetamide
2,2-dibromo-2-cyanoacetamide
2,2-dibromo-3-cyanopropanamide
2,2-Dibromo-3-nitrilopropionamide

DBNPA

Dibromo-3-nitrilopropionamide

Dibromocyanoacetamide

Bu internet sitesinde sizlere daha iyi hizmet sunulabilmesi için çerezler kullanılmaktadır. Çerezler hakkında detaylı bilgi almak için Kişisel Verilerin Korunması Kanunu mevzuat metnini inceleyebilirsiniz.